•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

CMA : des participants déçus du manque de couleurs acadiennes à Moncton

Le Tintamarre le 15 août 2019 à Dieppe, au Nouveau-Brunswick, en plein Congrès mondial acadien.

Le Tintamarre le 15 août 2019 à Dieppe, au Nouveau-Brunswick, tenu en plein Congrès mondial acadien.

Photo : Radio-Canada / Emmanuelle Robinson

Radio-Canada

Des visiteurs ayant parcouru plusieurs villes hôtesses lors du Congrès mondial acadien 2019 trouvent regrettable que le décor acadien soit si timide à Moncton.

Elles sont 20 municipalités hôtesses du CMA et plusieurs d'entre elles ont sorti leurs plus belles couleurs en vue des festivités acadiennes qui s'invitaient chez elles.

Groupe de personnes devant un drapeau acadien que l'on va hisser.

Le drapeau acadien a été hissé à Summerside, à l'Île-du-Prince-Édouard, pour la Fête nationale de l'Acadie le 15 août 2018.

Photo : Radio-Canada / Julien Lecacheur

À Moncton, les visiteurs déambulent dans les rues à la recherche de drapeaux aux couleurs de l'Acadie. Voilà une semaine déjà que les célébrations du congrès ont débuté dans le sud-est de la province.

Ma première réaction c'est que je n'ai pas vu beaucoup notre fameux drapeau. Notre fameux bleu, blanc, rouge avec l'étoile jaune malheureusement. C'est la première réaction que j'ai eue parce que je voulais voir, indique pour sa part Caroline Robichaud, artisane.

Une artisane.

Caroline Robichaud croit que la ville de Moncton aurait dû être décorée davantage lors des célébrations du CMA.

Photo : Radio-Canada / Wildinette Paul

C'est comme n'importe quoi. C'est sur que j'aurais aimé qu'il y en ait plus. Tu vois Dieppe c'est peut-être plus visible, Shediac, ces endroits-là. Moncton quand même, ce n'est pas si pire parce dans le passé c'était beaucoup moins visible, indique de son côté Paul Robichaud.

Certains touristes qui avaient eu vent des activités ont même avoué avoir parcouru la ville sans trouver le lieu des activités.

Je suis arrivée cet après-midi, j'ai marché un peu partout en ville et franchement, avant d'arriver directement à l'entrée, je n'aurais pas pu dire que c'était là. Il ne me semble pas avoir rien qui excite les gens à venir participer à un si gros congrès, a raconté Jeanne Batman lors de sa première journée à Moncton.

Les organisateurs du CMA satisfaits

La Ville de Moncton affirme accorder une visibilité à ses gros événements. Cela se fait à l'aide de grands drapeaux ou encore d'affiches comme c'est le cas pour le CMA.

Elle note toutefois que chaque événement est différent et que certaines organisations mettent en place un programme de décoration pour les commerçants locaux. C'est peut-être pour cette raison que la Ville de Moncton semblait moins décorée que d'autres municipalités.

Drapeau acadien dessiné à la craie

Drapeau acadien dessiné à la craie

Photo : Radio-Canada / Philippe Grenier

Les organisateurs du congrès se disent quand même satisfaits de la visibilité à Moncton pour la durée des célébrations. Les foules qui assistent aux événements sont la preuve du succès de la publicité entourant les différentes activités, disent-ils.

Si on garde le nombre de gens qui entrent sur le site d'Extrême Frontière à tous les jours, ils sont alignés à la clôture avant trois heures pour rentrer. On est satisfaits, on a fait la promotion qui était nécessaire, raconte Vaughne Madden, directrice du CMA.

Vaughne Madden en entrevue.

Le CMA 2019 respecte son échéancier en termes de financement, assure sa directrice, Vaughne Madden.

Photo : Radio-Canada

Moi je pense qu'il y a une grande visibilité du CMA dans la ville de Moncton et on est satisfait, conclut-elle.

Selon elle, le Congrès mondial acadien n'avait pas de programme à suivre en ce qui concerne l'affichage et, tout de même, les résultats sont concluants jusqu'à présent.

Le CMA n’avait pas de programme pour ce genre de legs, mais Moncton a toutefois profité de cette occasion pour refaire nos drapeaux aux entrées, dit Isabelle LeBlanc, directrice des communications pour la Ville de Moncton.

Avec les renseignements de Wildinette Paul

Nouveau-Brunswick

Fêtes et réceptions