•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

3,4 M$ à SaskCanola : Ottawa veut prévenir les maladies et aider les producteurs

Marie-Claude Bibeau parle à la caméra dans les studios de Radio-Canada.

La ministre Marie-Claude Bibeau assure que le gouvernement canadien fait ce qu'il peut pour soutenir les producteurs (archives).

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L’investissement du gouvernement fédéral pouvant atteindre 3,45 millions de dollars à SaskCanola permettra l’étude de la résistance génomique, la pathologie et la gestion intégrée des cultures.

En entrevue à l’émission Point du jour, la ministre fédérale de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, Marie-Claude Bibeau, a reconnu l’importance de cette aide pour le canola, qui est d’abord et avant tout un emblème de science et d’innovation agricole au Canada .

Avec cet investissement, Marie-Claude Bibeau souhaite également améliorer les pratiques de gestion et réduire les incidences de maladies.

C’est important de lutter contre les maladies, celles que l’on connaît déjà, comme la maladie de la jambe noire, mais aussi celles qui sont émergentes, mentionne-t-elle.

Ces recherches permettront aux producteurs d’améliorer leurs pratiques de gestion pour avoir une meilleure productivité et pour offrir un produit de qualité.

Marie-Claude Bibeau, ministre fédérale de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire

À l’écoute des producteurs

Cet investissement s'inscrit dans le cadre d'une approche multidimensionnelle afin d'assurer une plus grande stabilité des échanges commerciaux à l'avenir. Nous travaillons à plusieurs niveaux, [notamment] en laboratoire, mais de très près avec l’industrie, pour s’assurer de toujours rester connectés.

La ministre se dit bien au fait des revendications actuelles des producteurs de canola de la Saskatchewan. En ce moment, ils souffrent de la fermeture du marché chinois. Nous comprenons, c’est pour cela, entre autres, que nous avons apporté des modifications importantes au programme de paiement anticipé.

Il s’agit d’un programme de prêt pour les producteurs. Auparavant, ceux-ci ne pouvaient pas demander du financement allant au-delà de 400 000 $. Maintenant, ils peuvent obtenir jusqu’à 1 million de dollars.

La portion sans intérêts de 100 000 $ a augmenté pour atteindre le demi-million de dollars. [C'est] spécifiquement pour les producteurs de canola. Ce programme donne beaucoup plus de flexibilité aux producteurs, qui peuvent gérer leurs produits et vendre au moment où les prix sont meilleurs, précise Marie-Claude Bibeau.

Saskatchewan

Agro-industrie