•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouveau réseau de la STTR : les usagers ne décolèrent pas

Deux autobus face à face au terminus du centre-ville de Trois-Rivières.

De nouveaux trajets d'autobus feront bientôt leur apparition sur le territoire de la Ville de Trois-Rivières.

Photo : Radio-Canada / Anne-Andrée Daneau

Marilyn Marceau

Des Trifluviens se sont rendus mardi soir à la séance du conseil municipal pour manifester leur mécontentement face au nouveau réseau d'autobus. Plusieurs comptent aussi se rendre ce soir à l'assemblée publique organisée par la Société de transport de Trois-Rivières (STTR).

La rencontre qui a lieu ce soir à 19 h se tiendra d'ailleurs dans une salle plus grande que prévu.

Elle devait avoir lieu dans la salle publique de l'hôtel de ville, mais elle aura plutôt lieu à la salle de spectacles J.-Antonio-Thompson.

L'objectif est d'accueillir tous les citoyens qui désirent s'exprimer au sujet du nouveau réseau d'autobus.

La grogne contre la STTR rebondit au conseil municipal

Le conseil devant des citoyens.

La période de questions au conseil municipal de Trois-Rivières a majoritairement porté sur les changements au réseau de transport en commun.

Photo : Radio-Canada / Marilyn Marceau

La majorité des interventions durant la période de questions de la séance du conseil municipal a porté sur le nouveau réseau de la Société de transport de Trois-Rivières (STTR).

Une cégépienne, des travailleurs et d'autres usagers ont expliqué que le transport en commun est moins efficace depuis les changements qui sont entrés en vigueur le 7 juillet.

Une jeune femme au micro.

Une cégépienne est venue témoigner des problèmes qu'elle rencontre depuis les changements au réseau de la STTR, mardi soir à la séance du conseil municipal.

Photo : YouTube/Ville de Trois-Rivières

Le Comité citoyen du transport de Trois-Rivières, né à la suite des changements apportés au réseau, tenait à interpeller les élus sur ce dossier. Une dizaine de membres étaient présents.

Le problème qui nous rejoint tous, c'est que ça nous prend deux fois plus de temps et il y a deux fois plus de transferts.

Hélène Gauron, responsable du Comité citoyen de transport de Trois-Rivières

Les problèmes de signalisation, la longueur des trajets et la multiplication des transferts d’autobus font partie des problèmes décelés par le comité.

Avant, on avait tous les autobus tous arrivés en même temps, explique la responsable du comité, Hélène Gauron. Le plus que l'on pouvait attendre c'était 15 minutes. Elle affirme que les usagers doivent désormais attendre jusqu'à 35 minutes pour monter à bord du deuxième autobus.

En entrevue à l'émission Facteur matinal, Hélène Gauron a déclaré ne pas être satisfaite de la réponse des élus qui ont surtout conseillé aux citoyens d'adresser leurs doléances directement à la STTR.

Le maire de Trois-Rivières affirme être attentif à la grogne entourant les changements au réseau d'autobus.

On est au fait [de la grogne], on veille au grain, et comme les usagers et comme les gens de la STTR, on est préoccupé par la situation.

Jean Lamarche, maire de Trois-Rivières

Jean Lamarche a expliqué que la Ville a rencontré les dirigeants de la STTR la semaine dernière pour leur faire part des commentaires qu'elle a reçus au sujet des nouveaux trajets.

En plus de la rencontre de ce soir, quatre autres assemblées publiques de la STTR auront lieu d'ici Noël.

Mauricie et Centre du Québec

Politique municipale