•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le candidat libéral de Saint-Vital, Jeffrey Anderson se dit victime d'une agression

Le candidat libéral du Manitoba, Jeffrey Anderson.

Jeffrey Anderson est un candidat du Parti libéral du Manitoba dans le secteur de Saint-Vital.

Photo : Parti Liberal du Manitoba

Radio-Canada

Le candidat du Parti libéral de la circonscription de Saint-Vital à Winnipeg, Jeffrey Anderson, affirme avoir été attaqué alors qu'il faisait une tournée de porte-à-porte, mardi après-midi.

Un homme aurait tenté de lui bloquer le passage lors d'une visite dans un édifice en compagnie de deux collègues.

On essayait de quitter l’étage, mais [l’homme] nous faisait obstruction. Il n’y avait pas d’autre moyen de sortir sans avoir recours à la force, affirme Jeffrey Anderson.

Le candidat libéral raconte que l’homme a commencé par critiquer vigoureusement un de ses partisans dans l’édifice. M. Anderson dit avoir voulu intervenir, mais l'individu les aurait menacés et aurait voulu prendre un objet de sa poche.

L'homme aurait ensuite commencé à le frapper. Jeffrey Anderson dit avoir appelé la police dès ce moment.

Selon lui, la mère de l’individu a participé à l'attaque en lui donnant des tapes au visage.

Jeffrey Anderson s'en est sorti sans aucune blessure, et il dit ne pas vouloir entamer de poursuites judiciaires.

Je suis bien, je suis encore sous le choc, affirme le candidat.

La police n’était pas disponible pour répondre aux questions à propos de l'incident.

La loi électorale du Manitoba permet un candidat ou un représentant de candidat de faire du porte-à-porte ou de distribuer de la documentation électorale, entre 9 heures et 21 heures, à la porte d'entrée de chaque résidence des édifices à logements multiples, notamment des immeubles résidentiels et des immeubles d'habitation en copropriété.

Avec les informations de la Presse canadienne.

Manitoba

Faits divers