•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec octroie 18 M$ pour le développement de la main-d’oeuvre

Un homme en veston, assis derrière une table, tient un micro en parlant au public.

Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet (archives)

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Des entreprises québécoises pourront profiter d’une aide financière totalisant 18 millions de dollars pour développer les compétences de leur main-d’oeuvre au cours de l'exercice 2019-2020.

Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale du Québec, Jean Boulet, en a fait l’annonce mardi après-midi, à Gatineau.

L’objectif du Programme est de favoriser une meilleure adéquation entre la formation du personnel des entreprises, les compétences et l’emploi, peut-on lire dans un communiqué de presse publié à la suite de l’annonce, mardi.

Le programme comporte trois volets, dont la formation continue en entreprise, l’intégration professionnelle et le maintien en emploi des personnes sous-représentées sur le marché du travail. Le développement des compétences du futur, tenant compte de la transformation technologique éventuelle des entreprises, est également à l'ordre du jour.

Je me réjouis que nous soutenions, par le financement de projets de formation répondant aux besoins réels des entreprises, le développement des compétences des travailleuses et des travailleurs, a déclaré le ministre Boulet.

C’est ainsi que nous pouvons assurer le développement économique du Québec.

Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale

Le ministre a soutenu que, dans un contexte où la main-d’œuvre se fait de plus en plus rare, il est essentiel que nous fassions valoir la force de travail de toutes les personnes qui souhaitent accéder à un emploi.

Projet FIT

Le ministre Boulet a profité de son passage en Outaouais pour souligner la mise en place prochaine du projet FIT (Formation ‒ Intégration – Travail) dans la région. Le projet permettra à des groupes sous-représentés sur le marché du travail de développer des compétences professionnelles.

Une centaine de personnes de six régions, dont l'Outaouais, pourront bénéficier du projet de stages rémunérés en entreprise qui représente un investissement de près de 900 000 $. Le projet est organisé par le Réseau des services spécialisés de main-d’œuvre.

Ottawa-Gatineau

Emploi