•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La tente hypoxique de Jeanson ne semble pas en cause

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2003 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Beaucoup de monde s'interroge sur l'impact de la tente spéciale dans laquelle dort la cycliste Geneviève Jeanson. Cette tente «hypoxique» ne semble cependant pas expliquer du tout son taux d'hématocrite anormalement élevé.

14 octobre 2003 - La cycliste Geneviève Jeanson, interdite de départ lors des Championnats du monde samedi à Hamilton, saura d'ici quelques jours si elle peut continuer de courir cette année.

Pour l'instant, beaucoup de monde s'interroge sur l'impact de l'utilisation de la fameuse tente spéciale dans laquelle certains athlètes dorment comme s'ils étaient en altitude.

C'est légal et cela permet une augmentation de leur performance.

Michel Jean a poussé plus loin l'enquête sur cette tente appelée «hypoxique», que Jeanson blâme pour son taux d'hématocrite anormalement élevé.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.