•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une rue « Rob Ford » à Toronto?

Photo d'un homme portant un complet gris foncé et une cravate rouge.

Rob Ford a été maire de Toronto de 2010 à 2014.

Photo : La Presse canadienne / Chris Young

Radio-Canada

La Ville de Toronto invite ses résidents à choisir le nom de trois nouvelles rues. Celui de l'ancien maire Rob Ford figure parmi les noms en lice.

Rob Ford a dirigé la Ville de 2010 à 2014, après avoir été conseiller municipal durant dix ans.

Il a succombé à un cancer en 2016.

De l'avis de certains résidents, c'est un politicien au franc-parler qui a sauvé la Ville d'un gouffre financier.

Selon d'autres, son règne évoque le chaos, alors que son abus d'alcool et sa consommation de crack ont fait les manchettes un peu partout dans le monde.

Le nom de M. Ford figure parmi dix choix offerts (Nouvelle fenêtre) aux résidents (sélectionnés parmi 600 propositions du public) pour nommer trois rues qui seront créées dans le cadre de la reconfiguration du carrefour Six Points à Etobicoke, qui était le fief de l'ancien maire et conseiller municipal dans l'ouest de la ville.

Comme tous les noms finalistes, celui de Rob Ford a été proposé directement par le public, explique la porte-parole municipale Susan Pape. Le nom se conforme à la politique de la Ville sur les noms de rue et était l'une des suggestions qui avaient reçu le plus de points du comité d'évaluation, ce pour quoi il figure parmi les finalistes.

Mme Pape souligne que c'est une rare occasion pour le grand public de se prononcer, étant donné qu'il est peu fréquent d'avoir une nouvelle rue à Toronto, et lorsque c'est le cas, son nom est généralement déterminé en fonction des suggestions du promoteur immobilier qui construit le secteur.

Carte d'un carrefour dont trois nouvelles rues sont illustrées en jaune, bleu et rose.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le nouveau carrefour Six Points à Etobicoke, y compris les trois nouvelles rues pour lesquelles la Ville sollicite l'avis du public.

Photo : Ville de Toronto

Parmi les autres noms en lice se trouvent :

  • Des mots autochtones comme Adobigok (le nom que la Première Nation Mississauga donnait à ce secteur) et Biindagen (qui signifie bienvenue en ojibwé);
  • Le mot Diversity (diversité), une référence à la devise de la Ville « Diversity Our Strength »;
  • Le nom de figures importantes, mais moins connues du public, telles que Darwyn Cooke (un dessinateur qui a travaillé à des bandes dessinées comme Batman), Jerry Howarth (ancien annonceur des Blue Jays) et Judith Pilowsky (une psychologue qui a oeuvré dans le domaine de la santé mentale et de l'immigration).

Les résidents ont jusqu'au 2 septembre pour voter. La Ville les invite à donner une note de 1 à 5 pour chacun des noms en lice.

La Ville indique qu'elle examinera les adresses IP et les codes postaux des participants, pour éviter qu'un même résident vote plusieurs fois.

Le conseil de quartier d'Etobicoke York aura le dernier mot quant aux noms choisis.

Les travaux d'aménagement du nouveau carrefour Six Points doivent être terminés au printemps 2020.

En 2017, le conseil municipal de Toronto avait rejeté l'idée de renommer un stade au parc Centennial d'Etobicoke à la mémoire de Rob Ford. Son frère, Doug Ford, est l'actuel premier ministre de l'Ontario.

Avec les informations de CBC News

Toronto

Politique municipale