•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fermetures à répétition de l’urgence de l’hôpital Western cet été

Une photo de l'extérieur de l'hôpital Western, en été.

L'hôpital Western d'Alberton manque d'urgentologues et d'infirmières, notamment.

Photo : CBC/Laura Meader

Radio-Canada

Le maire d’Alberton, dans l’ouest de l’Île-du-Prince-Édouard, s’inquiète des fermetures fréquentes, cet été, de l’urgence de l’hôpital Western qui dessert l’ouest de la province.

On dirait que ça empire, lâche David Gordon, qui dit recevoir de nombreux appels, messages textes et courriels de citoyens inquiets.

Le maire d'Alberton David Gordon en entrevue.

Le maire d'Alberton David Gordon souhaite une discussion de fond sur les pénuries de professionnels de la santé à l'hôpital de sa localité.

Photo : CBC/Laura Meader

Les autorités de la santé confirment que l’urgence a fermé plusieurs fois cet été à cause du manque de personnel.

La plus récente fermeture a été provoquée par une pénurie d’urgentologues, affirme Paul Young, l’administrateur des hôpitaux communautaires du comté de Prince.

C’est un véritable défi d’assurer un accès continu [aux soins d’urgence], souligne-t-il.

Le problème ne se limite pas à la disponibilité d’urgentologues : récemment, l’hôpital ne pouvait compter que sur le tiers environ des infirmières nécessaires pour assurer des soins de qualité. Il y avait l’équivalent de 6 infirmières travaillant à temps plein, alors qu’il aurait dû y en avoir 17,5.

Une affiche annonce la fermeture de l'urgence de l'hôpital Western de l'Île-du-Prince-Édouard.

Les fermetures de l'urgence se sont multipliées, cet été, à l'hôpital Western qui dessert l'ouest de l'Île-du-Prince-Édouard.

Photo : CBC/Laura Meader

Il louange le personnel hospitalier qui « fait l’impossible », selon lui, pour assurer la continuité des soins. Des employés acceptent de faire régulièrement des heures supplémentaires, mais si le nombre d’urgentologues et d’infirmières tombe en dessous d’un certain nombre, l’urgence doit tout de même fermer.

Un problème répandu

La pénurie de professionnels de la santé est un problème qui touche de nombreuses collectivités rurales dans le monde, souligne-t-il.

La situation va s’améliorer, promet-il, avec l’arrivée de deux nouveaux médecins de famille dans la région de Prince-Ouest. Ils travailleront occasionnellement à l’urgence.

De plus, sept nouvelles infirmières ont été embauchées; elles devraient être en poste en novembre.

Il faudra ensuite s’assurer de retenir ces nouveaux employés, ajoute-t-il. Nous nous démenons pour retenir ces professionnels!

La situation est aussi appelée à s’améliorer à court terme, puisque les vacances de plusieurs employés tirent à leur fin.

Le maire Gordon souhaite toutefois une discussion en profondeur sur les pénuries de personnel à l’hôpital Western. Il demande au premier ministre et au ministre de la Santé de participer à une réunion publique sur le sujet.

Avec les informations de Laura Meader, CBC

Île-du-Prince-Édouard

Établissement de santé