•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

6,5 M$ de plus pour les cégeps en Outaouais

Le Cégep de l'Outaouais (automne 2015).

Le Cégep de l'Outaouais aura plus de financement de la part du gouvernement de François Legault.

Photo : Radio-Canada / ICI Radio-Canada/Jean-Sébastien Marier

Radio-Canada

Avec la réforme du financement des cégeps annoncée lundi, l’Outaouais aura sa part du gâteau. Une somme de 6,5 millions de dollars additionnelle sera versée au Cégep de l’Outaouais et au Cégep Heritage dès la rentrée 2019.

La nouvelle est accueillie de façon positive par le directeur général du Cégep de l’Outaouais, Frédéric Poulin. Son institution recevra 4,7 millions de dollars.

C’est ma neuvième année au Cégep et c’est la première fois que je suis en gestion de croissance plutôt qu’en gestion de décroissance financière.

Frédéric Poulin, directeur général du Cégep de l'Outaouais

Le directeur général a déjà une bonne idée des retombées de cet investissement. Tout ce qui touche le matériel didactique en salle de classe, des techniciens pour aider le personnel enseignant, l’embauche d’un travailleur social et des centres d’aide dans certaines matières, c’est nouveau pour nous.

Pour sa part, le Cégep Heritage recevra 1,8 M$ additionnel.

Le ministre responsable de l'Outaouais, Mathieu Lacombe, indique qu’il était important pour le gouvernement de laisser une grande autonomie aux cégeps pour décider comment les sommes seront dépensées.

On leur permet de juger de quelles façons ils peuvent mieux répondre aux besoins des étudiants dans leur région, parce que chaque région est différente, soutient M. Lacombe

Le gouvernement de François Legault réalise ainsi un engagement électoral en présentant un nouveau mode de financement des cégeps qui dépendra moins du nombre d’étudiants inscrits, ce qui devrait particulièrement bénéficier aux petits établissements, surtout ceux qui sont situés dans des régions aux prises avec un déclin démographique.

Ottawa-Gatineau

Éducation