•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle unité spécialisée pour traiter l'épilepsie à Saskatoon en 2020-2021

Corey Miller et Arla Gustafson sont assis à une table où sont posés des microphones et ils répondent aux questions des journalistes.

Le vice-président aux programmes provinciaux de l'Autorité de santé de la Saskatchewan, Corey Miller, et la présidente de la Fondation de l'Hôpital Royal universitaire de Saskatoon, Arla Gustafson, ont annoncé l'ouverture de l'unité spécialisée en épilepsie.

Photo : Radio-Canada

Gregory Wilson

Une nouvelle unité spécialisée accueillera les personnes souffrant d’épilepsie à l’Hôpital royal universitaire de Saskatoon (RUH) à compter de l’année prochaine.

Cette unité de quatre lits sera dotée de toute la télémétrie nécessaire pour surveiller de plus près le problème neurologique d’un patient afin d’en avoir une compréhension plus profonde.

Ce type de système de surveillance pour les gens qui vivent avec des troubles convulsifs nous donne la capacité de diagnostiquer et de traiter les patients [...] de leur donner en plus l’occasion d’obtenir un traitement afin d’avoir une belle qualité de vie.

Corey Miller, v.-p. , programmes provinciaux, Autorité de santé de la Saskatchewan

La télémétrie est un outil qui permet de mesurer et surveiller plusieurs données. Dans ce cas-ci, elle sera utilisée pour surveiller l’activité électrique du cerveau des patients.

L’objectif serait d’en faire la surveillance sur une période prolongée pour évaluer si une opération chirurgicale est la bonne voie à suivre afin de soulager les crises convulsives.

La mise en place de l’unité doit être financée par une campagne de fonds que vient d'entamer la Fondation de l’Hôpital royal universitaire de Saskatoon. Celle-ci compte amasser 1, 2 million de dollars sur deux ans pour aménager l’unité ainsi que pour l’achat de l’équipement.

La présidente de la fondation, Arla Gustafson, souligne que les donateurs sont eux aussi enthousiastes à l'idée d’appuyer cette initiative pour venir en aide aux personnes qui souffrent d’épilepsie.

De son côté, le gouvernement de la Saskatchewan s’est engagé à dépenser 1, 35 million de dollars par an dès l’année prochaine pour financer les frais de fonctionnement de cette unité.

Environ 10 500 personnes, dont 700 enfants, souffrent d’épilepsie en Saskatchewan.

Saskatchewan

Santé publique