•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Affaire Epstein : le directeur des prisons américaines remplacé

Plan général de la prison, devant laquelle se trouve le véhicule d'un médecin légiste.

Le Metropolitan Correctional Center, à New York, où a été détenu et est mort Jeffrey Epstein.

Photo : Reuters / Jeenah Moon

AFP

Le directeur de l'administration pénitentiaire fédérale américaine a été remplacé dans le sillage du suicide en prison du financier Jeffrey Epstein, accusé d'agressions sexuelles sur mineures, a annoncé lundi le secrétaire américain à la justice, William Barr.

Ce remplacement de Hugh Hurwitz semble la dernière retombée en date de la vive controverse suscitée par la mort de M. Epstein, qui s'est pendu en détention alors qu'il était censé être sous étroite surveillance.

Jeffrey Epstein, 66 ans, a été retrouvé mort vers 6 h 30 le samedi 10 août au Metropolitan Correctional Center, où il attendait son procès qui devait commencer au plus tôt en juin 2020.

Il était accusé d'avoir organisé un vaste réseau d'exploitation sexuelle de jeunes filles âgées parfois de 14 ans seulement.

Lundi dernier, le secrétaire Barr avait dénoncé les carences pour sécuriser de manière adéquate la prison où il était détenu depuis le début de juillet.

Des responsables pénitentiaires cités dans la presse ont affirmé que les surveillants avaient dormi environ trois heures, alors qu'ils devaient effectuer des rondes toutes les demi-heures.

Le directeur de la prison fédérale de Manhattan avait été muté à titre temporaire, et deux des employés ont été suspendus.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Procès et poursuites

International