•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ottawa et Toronto investissent pour protéger les berges de la Ville Reine

Des sacs de sable sur une des îles de Toronto et le centre-ville au loin

Des sacs de sable sur les îles de Toronto.

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Jean-François Morissette

La Ville de Toronto prend les grands moyens pour protéger ses zones riveraines des inondations. En tout, 30 millions de dollars seront investis dans 35 différents projets afin de protéger les zones inondables.

Les sommes investies permettront notamment d’élever le niveau de routes et sentiers, d’installer des rochers afin d’empêcher l’avancement des vagues sur les berges et de planter des arbres le long des zones riveraines.

En tout, le gouvernement du Canada versera plus de 11,9 millions de dollars pour ces différents projets dans le cadre du Fonds d'atténuation et d'adaptation en matière de catastrophes. La Ville de Toronto fournira quant à elle plus de 17,9 millions de dollars pour couvrir les coûts restants du projet.

Selon le maire de Toronto, John Tory, ces projets sont nécessaires afin de protéger la vitalité des zones riveraines et les différents ordres de gouvernement se devaient d’investir.

C'est notre responsabilité, a insisté le maire Tory en conférence de presse.

Un homme avec une cravate

Le maire de Toronto, John Tory

Photo : Radio-Canada

Les résidents de Toronto s’attendent à ce que nous posions ces gestes et que nous répondions à leur inquiétude concernant les changements climatiques, a-t-il ajouté.

Si nous voulons avoir une zone riveraine à l'avenir, nous devons poser des gestes aujourd’hui.

John Tory, maire de Toronto

En 2017, les niveaux records du lac Ontario ont forcé la fermeture des îles de Toronto pour une bonne partie de l’été.

Au cours des derniers mois, les îles ont aussi été touchées par des niveaux records des eaux, qui ont forcé une fermeture partielle de certains endroits sur les îles.

Absence de la province

Questionné sur l'absence du ministre des Ressources naturelles et des Forêts, John Yakabuski, lors de cette annonce, un porte-parole dit partager les inquiétudes de la Ville de Toronto au sujet de l'érosion des berges.

Nous travaillons avec nos différents partenaires afin de nous assurer que les Ontariens puissent affronter l'érosion des zones riveraines, a-t-il expliqué.

Ce même porte-parole souligne que le gouvernement de l’Ontario a embauché un conseiller spécial en matière d’inondations, le mois dernier.

Doug McNeil a pour mandat de conseiller la province sur les mesures à prendre pour atténuer les effets des inondations et pour assurer le rétablissement des communautés touchées.

Toronto

Politique municipale