•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cédric Boily se surpasse au Ironman de Mont-Tremblant

Cédric avec des lunettes fait de la course dans la rue.

Cédric Boily lors de l'épreuve du Ironman

Photo : Cédric Boily

François Le Blanc

Cédric Boily, de Moncton, a réussi tout un exploit, dimanche, lors du Ironman de Mont-Tremblant. Il s'est classé en 4e position, toutes catégories confondues.

Je suis content, lance l'athlète âgé de 36 ans, quelques heures après la compétition. Je suis épuisé et en douleur musculaire.

Boily a complété l'épreuve en 8 heures 34 minutes 45 sec. C'est à 3 m 30 s de la troisième place. L'Acadien a puisé dans ses dernières ressources pour parcourir dans ce temps les 3,8 km de natation, les 180 km de vélo et le marathon de 42,2 km.

C'était vraiment difficile. Je trouve une façon de me motiver. Je pense à ce que j'ai fait pendant l'entraînement pour me rendre là. Tu penses aux encouragements aussi.

Cédric Boily

Beaucoup de membres de sa famille étaient sur place, au nord de Montréal, pour le soutenir. C'est la troisième fois que Cédric Boily participe au Ironman de Mont-Tremblant. Mais c'était sa première participation dans la catégorie professionnelle.

C'est les mêmes distances, c'est les mêmes conditions pour tout le monde. Ce qui est différent, c'est la dynamique de course. Je ne fais pas autant de compétitions que mes adversaires. L'an dernier, la compétition était contre moi-même. Cette année, c'est une course contre les autres.

Cédric Boily

L'an dernier, Cédric Boily s'était classé en première place chez les amateurs, en cinquième position toutes catégories confondues.

L'athlète sur son vélo pédale de toutes ses forces en passant devant une montagne

L'athlète Cédric Boily, de la région de Moncton, s'est distingué au Ironman de Mont-Tremblant. Le voici en action durant une course en juin 2016.

Photo : Facebook/Christian Gallant

Il ne sait pas quand il participera à sa prochaine compétition. En fait, cet Ironman devait marquer la fin de sa saison. Une chose est sûre : sa 4e position lui a donné le goût de la prolonger un peu.

Nouveau-Brunswick

Triathlon