•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le NPD fédéral n'a toujours aucun candidat dans deux provinces maritimes

Jagmeet Singh, debout, lève le bras en s'adressant aux autres députés.

Jagmeet Singh est le chef du NPD national depuis le 1er octobre 2017. Ci-dessus, il pose une question à la Chambre des communes.

Photo : La Presse canadienne / Adrian Wyld

Radio-Canada

À deux mois des élections fédérales, les néo-démocrates de Jagmeet Singh n'ont toujours aucun candidat confirmé au Nouveau-Brunswick et à l'Île-du-Prince-Édouard.

Le NPD n'a confirmé jusqu’à présent que 7 candidats dans les 32 circonscriptions fédérales des provinces de l’Atlantique. Entre-temps, le Parti libéral et le Parti conservateur comptent 30 candidats chacun, les verts 21 et le Parti populaire du Canada 15.

Je n’ai jamais vu ça. C’était mieux organisé [lors des dernières élections] que ce l’est aujourd’hui, affirme le néo-démocrate Yvon Godin, député d’Acadie-Bathurst, au Nouveau-Brunswick, de 1997 à 2015.

Je trouve ça triste parce je suis en amour avec le NPD, parce que c’est un parti qui est proche des gens, déclare-t-il.

Le NPD concentre ses efforts dans d’autres provinces, où il craint de perdre des sièges, selon un politologue à l’Université Mount Allison, Mario Levesque.

Pour le NPD maintenant, c’est le Québec parce qu’ils ont beaucoup de sièges au Québec, c’est l’Ontario, la Colombie-Britannique. C’est là que leurs ressources vont se faire plus dépenser. La région atlantique, ils ne gagneront pas de députés dans cette région. Ça fait qu’eux autres se concentrent sur d’autres régions, parce qu’ils ont peur de perdre beaucoup de sièges, estime Mario Levesque.

Les temps sont durs pour le NPD, confirme le président national du parti, Mathieu Vick.

Une des raisons : nos meilleurs recruteurs pour trouver des candidats, ç'a toujours été les députés et on n'a aucun député en Atlantique cette fois-ci, indique Mathieu Vick.

Jagmeet Singh au milieu d'une foule en train de l'applaudir.

Jagmeet Singh dévoile la plateforme électorale du NPD, un projet ambitieux qui promet un régime universel d'assurance médicaments.

Photo : La Presse canadienne / Tara Walton

Mathieu Vick se dit conscient que la plateforme des Néo-démocrates n'est pas encore bien connue.

Notre message, tout de suite, n’est pas en train de se rendre dans les foyers du Nouveau-Brunswick. Les gens ne se connectent pas à notre message. Je pense qu’on a vraiment un défi de leur parler de notre offre, reconnaît M. Vick.

Le NPD a remporté moins de 10 % des votes aux dernières élections provinciales au Nouveau-Brunswick et à l'Île-du-Prince-Édouard.

Le parti fédéral se dit cependant sûr de pouvoir présenter 32 candidats en Atlantique d'ici le déclenchement des élections.

Avec les renseignements de Nicolas Steinbach

Nouveau-Brunswick

Politique fédérale