•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Résumé de l’actualité du week-end

Radio-Canada

Une nouvelle marée humaine déferle sur Hong Kong pour réclamer davantage de libertés, l’aile jeunesse de la Coalition avenir Québec s’est réunie en congrès à Sherbrooke, le défilé de la Fierté de Montréal attire environ 300 000 spectateurs au centre-ville de la métropole. Résumé de l'actualité qui a marqué le week-end.


Hong Kong prise d’assaut par les militants prodémocratie

Des milliers de personnes déploient leur parapluie lors d'une manifestation.

Des milliers de manifestants marchent dans les rues de Hong Kong le 18 août 2019 pour demander un régime démocratique et des réformes politiques.

Photo : Reuters / Tyrone Siu

Plusieurs centaines de milliers de manifestants, pour la plupart vêtus de noir, ont défilé sous la pluie et dans le calme, dimanche à Hong Kong. Les organisateurs parlent de 1,7 million de manifestants. La police n'a pas fourni d'évaluation.

Des milliers de manifestants prodémocratie avaient aussi défilé samedi à Hong Kong. Ces rassemblements ont débuté par une marche de milliers d'enseignants sous une pluie torrentielle pour soutenir le mouvement pour plus de libertés, en grande partie mené par de jeunes militants.

La ministre canadienne des Affaires étrangères Chrystia Freeland a condamné la violence qui sévit à Hong Kong au moment où les tensions s'enveniment entre les partisans de la démocratie et les forces policières. Elle a publié samedi une déclaration commune avec sa collègue de l'Union européenne, Federica Mogherini.

Deux groupes de manifestants se sont opposés au centre-ville de Toronto samedi pour, d'un côté, soutenir le mouvement de protestations à Hong Kong et, de l'autre, défendre les partisans du gouvernement pro-Pékin.

Depuis juin, les manifestations qui secouent Hong Kong sont quasi quotidiennes et de plus en plus violentes, tout comme la réponse des forces de l’ordre. Pourquoi la crise s'envenime-t-elle? Lisez notre reportage Comprendre la crise politique dans laquelle s'enlise Hong Kong.


Les jeunes caquistes discutent en congrès en Estrie

Le président de l'aile jeunesse de la CAQ prononce un discours au centre d'une scène d'un auditorium.

Le mandat du président sortant de l'aile jeunesse de la CAQ, Kevin Paquette, prend fin ce week-end.

Photo : Radio-Canada

Les membres de l’aile jeunesse, réunis en congrès pour la première fois depuis la prise de pouvoir de la formation politique, ont rejeté samedi un plan visant à affranchir la province de la péréquation. Ils estiment que le Québec a droit à ces versements calculés en fonction de la capacité fiscale de chaque province.

En fermeture du congrès de l’aile jeunesse de la Coalition avenir Québec (CAQ) dimanche à Sherbrooke, le premier ministre François Legault a longuement fait l’éloge du nationalisme proposé par son parti. Il a notamment misé sur la culture, la laïcité et l’économie. Il a dit qu’on pouvait « être fiers » des acquis comme la loi 101 et la récente loi sur la laïcité.

Avant le début du congrès, la Commission de la relève de la Coalition avenir Québec avait laissé savoir que ses membres allaient se pencher sur la « pérennité du financement du système de santé ».


La Fierté de Montréal célébrée en couleurs

François Legault, Valérie Plante, Justin Trudeau, Mélanie Joly et Elizabeth May sont côte à côte en tête du défilé.

Bon nombre de politiciens ont pris part au défilé de la Fierté Montréal dimanche, dont François Legault, Valérie Plante, Justin Trudeau, Mélanie Joly et Elizabeth May.

Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

Plus de 1100 personnes ont pris part dimanche au défilé de la Fierté de Montréal qui s’est déroulé au centre-ville, où 300 000 spectateurs ont assisté aux célébrations, selon les organisateurs. Plusieurs politiciens ont participé à ce 36e défilé, dont Justin Trudeau, François Legault et Valérie Plante. Le cortège s’est activé sur 2,7 km du boulevard René-Lévesque, soit de la rue Metcalfe jusqu'à la rue Alexandre-DeSève, dans Le Village.

À Ottawa, le maire Jim Watson a publié samedi une lettre ouverte dans le quotidien Ottawa Citizen pour annoncer son homosexualité. Cette sortie publique coïncidait avec le lancement des festivités entourant l'événement Fierté dans la capitale fédérale. Il a dit dans les pages du journal que le fait de ne pas révéler publiquement son orientation sexuelle plus tôt avait été une « erreur ».


Réinauguration du cénotaphe de Kandahar à Ottawa

Un soldat devant le cénotaphe de Kandahar où sont honorés les soldats canadiens tombés au combat pendant la mission en Afghanistan.

Le cénotaphe de Kandahar a été réinaugré dans le quartier général du ministère de la Défense nationale, à Ottawa.

Photo : Radio-Canada / Antoine Trépanier

Environ 700 membres de familles de soldats tombés au combat pendant la mission canadienne en Afghanistan leur ont rendu hommage lors de la réinauguration du cénotaphe de Kandahar au quartier général de la Défense nationale, à Ottawa, samedi.Le cénotaphe de Kandahar en est à sa deuxième inauguration en sol canadien. Une première cérémonie avait eu lieu en mai dernier sans que les parents et amis des soldats disparus eussent été invités. Après la controverse soulevée par cette situation, le chef d'état-major, le général Jonathan Vance, s'est excusé et a décidé d'organiser une seconde cérémonie.


Londres se décharge de ses responsabilités avec « Jihadi Jack »

Jack Letts pose sur une photo.

Jack Letts, un Canadien d'origine britannique détenu dans une prison kurde de Syrie, supplie Ottawa de le rapatrier.

Photo : Radio-Canada / Facebook

Le ministre de la Sécurité publique, Ralph Goodale, s'est dit « déçu » que le gouvernement britannique ait déchu de sa nationalité Jack Letts, un jeune de 24 ans, surnommé « Jihadi Jack », qui avait rejoint le groupe armé État islamique en Syrie en 2014. Jack Letts avait la double nationalité britannique et canadienne. Ce serait l'une des dernières actions du gouvernement de Theresa May, selon le journal britannique Mail on Sunday.


Bonne semaine!

Société