•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

12 heures en fauteuil roulant pour sensibiliser les Victoriavillois aux handicaps

Vanessa Lafleur, participante, Éric Sévellec, président du Réseau autonomie santé et Yves Bourque, participant.

Vanessa Lafleur, participante, Éric Sévellec, président du Réseau/ Autonomie/Santé et Yves Bourque, participant.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le Réseau autonomie santé de Victoriaville organise dimanche une tournée du réservoir Beaudet pour déboulonner les mythes entourant les personnes en situation de handicap.

Assis sur des fauteuils roulants adaptés, les participants ont parcouru pendant 12 h le chemin qui entoure le réservoir Beaudet.

Né sans jambes, Yves Bourque était du nombre afin de démontrer que son handicap ne l’empêche pas de relever des défis sportifs.

Peu importe le handicap ou notre condition physique, on est capable de faire une activité à notre rythme et avec nos propres objectifs.

Yves Bourque, participant

Sensibilisation sur deux roues

Avec ce tour d'un peu plus de cinq kilomètres en fauteuil roulant, les organisateurs souhaitent également contrer les idées préconçues concernant les capacités des personnes handicapées. C'est pourquoi ils ont aussi convié l'ensemble des citoyens à tenter l'expérience.

On ne comprend pas une situation avant de la vivre. En n'ayant pas nos jambes pour se déplacer facilement, ça nous fait comprendre un peu mieux les difficultés des personnes en fauteuil, explique le président du Réseau autonomie santé, Éric Sevellec.

Les participants font le tour du réservoir Beaudet pour amasser des fonds  pour l'organisme Handicap Action.

Les participants font le tour du réservoir Beaudet pour amasser des fonds pour l'organisme Handicap Action.

Photo : Radio-Canada

De nombreux Victoriavillois ont répondu à l'appel. C’est le cas de Tristan Lessard qui est venu rendre hommage à un proche confiné à un fauteuil roulant.

On est vraiment chanceux d'être sur nos deux jambes. Ça fait 15 kilomètres que je fais et les côtes que j'ai montées, c'était assez dur. Demain, c'est sûr que je vais avoir mal.

Tristan Lessard, participant

Voyage humanitaire

L’événement vise aussi à amasser des fonds pour l’organisme Handicap action. Les sommes récoltées permettront de financer l’achat de matériel pour un voyage humanitaire au Sénégal prévu cet hiver.

Denis Laliberté participera à ce voyage avec deux autres personnes handicapées et neuf accompagnateurs.

On amènera du matériel scolaire, des livres, des ballons de soccer, des stylos. C'est une façon de démontrer qu'une personne handicapée peut faire un voyage humanitaire comme tout le monde, affirme Denis Laliberté.

Les organisateurs espèrent amasser 7500 $ au terme de cette journée afin de concrétiser leur projet.

Avec les informations de Jean-François Dumas

Estrie

Événements caritatifs