•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jacob Wassermann vise les prochains championnats mondiaux de ski nautique adapté

Un jeune homme faisant du ski nautique assis sur un équipement spécialisé.

Jacob Wassermann a participé à une compétition de ski nautique adapté en avril 2019.

Photo : La Presse canadienne / Kirby Wassermann

Radio-Canada

L'ancien gardien de but des Broncos de Humboldt, Jacob Wasserman, devenu athlète de ski nautique adapté, entend redoubler d'efforts pour participer aux prochains championnats mondiaux en Australie après avoir dû abandonner sa participation en Norvège le mois dernier, en raison d'une blessure mineure.

Malgré cette embûche, l'athlète demeure tout aussi motivé à réussir dans ce sport pour lequel il s'est découvert une passion l'été dernier.

Jacob Wassermann avait été invité par l'équipe canadienne en tant que candidat potentiel à Skarnes, en Norvège.

L'idée de faire partie de l’équipe canadienne a aiguisé son appétit pour le sport et accru sa détermination.

Il vise maintenant les prochains championnats en Australie dans quelques années.

« J'irai comme athlète. Je veux faire partie intégrante de l’équipe. C’est un objectif très réalisable, à mon avis », affirme Jacob Wassermann.

Le jeune homme, âgé de 19 ans, est devenu paraplégique après la collision entre l'autocar des Broncos de Humboldt et un camion semi-remorque, en avril 2018.

Il s'est mis au ski nautique adapté il y a un an à la demande de Nolan Barnes, membre de l’équipe nationale, paralysé à la suite d'un accident de voiture il y a neuf ans.

Le jeune athlète se dit enthousiasmé par la camaraderie entre les concurrents dans ce sport.

« C’est un environnement différent de celui auquel je suis habitué dans le monde du hockey, où si ce n’est pas votre équipe, vous êtes contre. »

Jacob Wassermann entend poursuivre ses sorties sur l'eau jusqu'à la fin de la saison.

« L’été tire à sa fin. Je vais skier jusqu’à la fin de l’année et jusqu'à ce qu'il fasse trop froid pour aller à l’eau et que je recommence l’école », dit-il.

Il amorcera ses cours à l’Université de la Saskatchewan cet automne dans le but de faire carrière dans le domaine de la nutrition.

Avec les informations de La Presse canadienne

Saskatchewan

Sports