•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des délais plus courts réclamés pour le retour du train à Gaspé

Ensemble pour le retour du train, peut-on lire sur une des pancartes.

Certains manifestants avaient prévu des pancartes de circonstance.

Photo : Radio-Canada / Vincent Lafond

Radio-Canada

Plusieurs citoyens se sont donné rendez-vous à la Gare intermodale de Gaspé dimanche midi pour réclamer un retour du train plus rapide que prévu.

Le premier ministre François Legault a indiqué au printemps que son gouvernement se donnait encore sept ans pour rétablir le tronçon ferroviaire jusqu’à Gaspé.

Les travaux sur ce tronçon de 325 km doivent se faire en trois phases. Mais pour les élus et de nombreux citoyens de Gaspé, 2026, c'est beaucoup trop loin.

Sur sa pancarte, elle demande ce que le gouvernement attend pour agir dans le dossier.

Une pétition doit être déposée à l'Assemblée nationale au cours des prochaines semaines.

Photo : Radio-Canada / Vincent Lafond

Ils demandent au gouvernement Legault d’accélérer le processus, considérant l'importance du train de marchandises et du train de passagers pour l'économie de la région.

L’idée, ce n’est pas de taper sur la tête de personne en ce moment, mais de pouvoir collaborer et que l’on trouve une façon de ramener le train plus rapidement.

Méganne Perry-Melançon, députée de Gaspé
La députée interviewée en marge de la manifestation pour le retour du train à Gaspé.

La députée de Gaspé, Méganne Perry-Melançon

Photo : Radio-Canada / Vincent Lafond

C’est complètement irréel de dire que ça va prendre sept ans pour rouvrir le rail jusqu’à Gaspé, s’indigne le cofondateur de la Coalition des Gaspésiens pour l'avenir du train, Bernard Babin. Des projets beaucoup plus d’envergure comme le pont Champlain, on a construit dans le fleuve des piliers, un projet de 4 milliards à l’intérieur de 4 ans; le REM à Montréal... Moi j’ai consulté dernièrement les experts du CN (Canadien National) , ils me disent que le rail pourrait être rouvert à Gaspé à l’intérieur d’un an.

Il accorde une entrevue en marge de la manifestation.

Bernard Babin, cofondateur de la Coalition des Gaspésiens pour l'avenir du train

Photo : Radio-Canada / Vincent Lafond

Pour moi, je viens d’avoir 82 ans, 2026 je pense que c’est un peu loin et je trouve que les gens qui prennent des décisions pour organiser des transports en commun dans les régions... il y a un transport que l’on a oublié beaucoup parce qu’il y a des générations qui ne l’ont pas vraiment connu, c’est le transport par train, fait valoir Angèle Bélanger.

Cette dame de 82 ans manifeste pour un retour rapide du train.

Angèle Bélanger, manifestante

Photo : Radio-Canada / Vincent Lafond

La députée de Gaspé doit déposer à l'Assemblée nationale au cours des prochaines semaines une pétition de plus de 2000 signatures qui réclame un retour plus rapide du train.

D'après le reportage de Bruno Lelièvre

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Transports