•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

42 classes de maternelle 4 ans au Saguenay–Lac-Saint-Jean

La maternelle permet aux jeunes de se préparer pour l'école primaire.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Pour la rentrée scolaire 2019-2020, ce sont 42 classes de maternelle 4 ans qui seront disponibles sur le territoire du Saguenay–Lac-Saint-Jean. Une augmentation en demi-teinte, car en moyenne 11 enfants seront dans les groupes sur une possibilité d'accueil de 17.

La région obtient une moyenne semblable à celle de la province avec environ 11 élèves par classe. Au Québec, 644 classes seront déployées dès la fin août.

La majorité des commissions scolaires remarquent qu'il n'y a pas de ruée vers les maternelles 4 ans, malgré les élans publicitaires.

La Commission scolaire de la Jonquière a d’ailleurs lancé un formulaire d'intérêt auprès des parents. Mais l’engouement a été relativement faible, selon Marie-Ève Desrosiers, conseillère en communication.

Chaque fois que les parents venaient inscrire officiellement leur enfant, on leur demandait si l'enfant fréquentait un CPE, un milieu familial, s'ils étaient à la maison ou gardé par grand-papa, grand-maman, et peut-être un ou deux enfants venaient d'un centre de la petite enfance, indique-t-elle.

Portrait de la maternelle 4 ans :

  • Commission scolaire de la Jonquière : 6 classes

  • Commission scolaire des Rives-du-Saguenay : 19 classes

  • Commission scolaire Lac-Saint-Jean : 9 classes

  • Commission scolaire du Pays-des-bleuets : 8 classes

La Commission scolaire des Rives-du-Saguenay note le plus grand taux d'inscriptions avec 12 à 14 élèves pour 19 groupes.

Au Lac-Saint-Jean, on ne note pas non plus de fort engouement, mais 81 élèves sont inscrits dans la Commission scolaire du Pays des bleuets et on compte 89 inscriptions du côté de la Commission scolaire du Lac-Saint-Jean.

Les endroits qu'on a ciblés pour ouvrir les classes, on a vérifié qu'on avait l'espace disponible dans les écoles. L'année dernière, nous avions six classes de maternelle et cette année, nous avons pu en ouvrir trois nouvelles.

Christine Flaherty, directrice-générale adjointe de la Commission scolaire Lac-Saint-Jean

La promesse électorale de la Coalition avenir Québec (CAQ) est de déployer la maternelle 4 ans universelle sur tout le territoire du Québec d'ici cinq ans, afin notamment de mieux dépister les problèmes d'apprentissage chez les tout-petits.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Politique provinciale