•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le rideau vient de tomber sur le Festival de la chanson de Saint-Ambroise

De jeunes chanteurs se pratiquent sur une scène.

Avant de passer aux choses sérieuses samedi soir, les finalistes avaient eu droit à une répétition générale durant la journée.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les talents de Maxim Doucet (de Saint-Gédéon), Héloïse Yelle (de Saint-Pascal-Baylon) et Marie-Ève Laure (de Montréal) ont été salués samedi soir. Ces artistes de la relève ont été sacrés grands gagnants du 28e Festival de la chanson de Saint-Ambroise.

Au départ, le concours, qui s’était amorcé lundi dernier, regroupait une soixantaine de participants.

Puis, au fil des jours, les juges ont retenu les 12 plus méritants d’entre eux.

Samedi soir, les heureux élus ont eu la chance de se produire lors de la grande finale.

Lors de cette étape décisive, les interprètes comme Maxim Doucet et Héloïse Yelle ont eu l’occasion de chanter une pièce qui leur avait été imposée au préalable.

Marie-Ève Laure et les autres finalistes appartenant à la catégorie des auteurs-compositeurs-interprètes ont, de leur côté, pu présenter deux chansons qu’ils avaient eux-mêmes choisies.

Cette année, près de 70 pour cent des participants au Festival de la chanson de Saint-Ambroise provenaient de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Des prix, des bourses et des ateliers d’une valeur totale de plus de 50 000 $ ont été offerts aux jeunes artistes qui ont fait partie de la cohorte 2019 du concours.

Saguenay–Lac-St-Jean

Musique