•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une rue piétonne d’une journée pour vitaliser le centre-ville de Mont-Joli

La rue Jacques-Cartier de Mont-Joli est transformée en rue piétonne

Plusieurs espèrent que l'événement "À pied dans ma Jacques-Cartier" se tiendra de nouveau au cours des prochaines années.

Photo : Radio-Canada / Maya Arseneau

Radio-Canada

La rue Jacques-Cartier de Mont-Joli a été fermée à la circulation routière pour la première fois, samedi. C’était l’occasion pour des commerces et des organismes de se faire connaître et d’animer le centre-ville.

C’est de réanimer le centre-ville, c’est une tendance qu’on voit aussi dans les grandes métropoles, les grandes villes, commente Denis Gagnon, agent de promotion à la Maison de l’espoir. On voulait faire la même chose et que ça devienne, on espère, un rituel chaque année.

La rue Jacques-Cartier, située au cœur de Mont-Joli, est ainsi devenue piétonne pour l’événement À pied dans ma Jacques-Cartier. L’initiative, proposée par l’organisme la Maison de l’Espoir, a chaleureusement été accueillie par la Ville.

C’est de la musique à mes oreilles de voir que les gens participent, s’unissent pour faire une activité comme ça, c’est encourageant, commente le maire de Mont-Joli, Martin Soucy.

Le défi, c’est de maintenir une économie dans un centre-ville tout en gardant aussi des activités industrielles et commerciales qui existent, poursuit-il. Le carrefour giratoire est une activité touristique, mais maintenant, il faut attirer notre tourisme dans le centre-ville. Il va falloir penser à des musées et à des activités comme on fait aujourd’hui pour justement attirer ce tourisme.

Rue Jacques-Cartier à Mont-Joli, pendant l'événement "À pied dans ma Jacques-Cartier"

La rue Jacques-Cartier de Mont-Joli est devenue rue piétonne samedi pour mettre en valeur les commerces et les organismes de la ville.

Photo : Radio-Canada / Maya Arseneau

Les organisateurs de l’événement et les commerçants, de leur côté, espèrent que l’événement se répétera à l’avenir.

Je trouve que Mont-Joli a bien fait de s’investir dans un centre-ville piéton pour une journée, croit Marie Ève D’Astous, commise à la Librairie L’Hibou-coup. J’espère qu’il va en avoir d’autres, en fait, parce que je trouve ça vraiment intéressant de voir autant de monde sortir et de faire autant de belles rencontres.

J’espère juste que ça va être une belle lancée, dit Élise Morin, de la Maison des familles de La Mitis. Puis dans quelques années, on va dire "c’est notre 10e" et voilà, la rue va être pleine de monde!

D'après le reportage de Maya Arseneau

Bas-Saint-Laurent

Développement économique