•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Toronto devient le théâtre de la crise politique à Hong Kong

Des manifestants se font face.

La tension était palpable entre des manifestants des deux camps qui en sont parfois venus aux mains pour se pousser les uns les autres tandis que d'autres s'efforçaient de maintenir le calme.

Photo : CBC / Adam Jacobson

Radio-Canada

Deux groupes de manifestants se sont opposés au centre-ville de Toronto samedi pour, d'un côté, soutenir le mouvement de protestations à Hong Kong et, de l'autre, défendre les partisans du gouvernement pro-Pékin.

Ce n'est pas dans les rues de Hong Kong, mais bien à Toronto que la scène se déroule samedi au centre-ville, où des centaines de manifestants se sont rassemblés.

D'un côté, des manifestants vêtus de noirs tiennent des parapluies — symboles de résistance depuis les manifestations de 2014 à Hong Kong — et de l'autre, des partisans progouvernementaux qui brandissent les drapeaux rouges de la Chine. Entre les deux camps, une mince ligne de front où les manifestants se crient les uns sur les autres dans une tension palpable.

Des manifestants pro-Hong-Kong à Toronto.

Les manifestants défendent les militants de Hong Kong qui tentent d'empêcher le gouvernement pro-Pékin d'adopter un projet de loi qui permettrait au gouvernement d'extrader ses citoyens en Chine continentale pour y être jugés.

Photo : CBC / Adam Jacobson

Des manifestants prodémocratie ont notamment crié Honte à vous! et Retournez en Chine!

Nous avons obtenu un permis de la police pour organiser une marche pacifique, mais avant même que nous puissions commencer, il y a eu une contre-manifestation du camp pro-Chine, a déclaré l'organisatrice de la manifestation prodémocratie Gloria Fung, la présidente du groupe Canada-Hong Kong Link.

Du côté du groupe pro-Chine, des manifestants lançaient des cris comme une seule Chine! ou Hong Kong appartient à la Chine!

Des manifestants avec des banderoles disant qu'ils s'opposent au projet de loi chinois.

Des manifestants prodémocratie ont crié « Honte à vous! » et « Retournez en Chine !».

Photo :  CBC / Adam Jacobson

Toronto est ainsi devenu samedi le théâtre de la montée des tensions alors que des centaines de milliers de manifestants à Hong Kong tentent depuis des mois d'empêcher le gouvernement pro-Pékin d'adopter un projet de loi qui permettrait au gouvernement d'extrader ses citoyens en Chine continentale pour y être jugés.

Des violences policières contre des manifestants prodémocratie suscitent par ailleurs l’indignation depuis des semaines.

Des partisans pro-gouvernementaux brandissent des drapeaux de la Chine.

Des partisans soutiennent le gouvernement de Hong Kong qui marche main dans la main avec Pékin depuis le début de la crise.

Photo : CBC / Adam Jacobson

Appels au calme à Toronto

Si des deux côtés, les manifestants sont demeurés pacifistes, quelques-uns en sont parfois venus aux mains pour se pousser les uns les autres, tandis que d'autres s'efforçaient de maintenir le calme. Pas de violence, pas de violence! ont rappelé des manifestants.

Quelques policiers sont d'ailleurs passés entre les deux camps pour calmer les tensions et éviter des débordements. Laissez le rang ouvert, a notamment prévenu un policier.

Selon la police, environ 400 à 600 personnes ont manifesté samedi.

Toronto

International