•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

CAFÉE Les Transformeurs: un nouveau bistro à Rouyn-Noranda

Des jeunes s'affaires à préparer des légumes dans une cuisine d'une école secondaire.

Le CAFÉE, qui lancera un nouveau bistro et service de traiteur à Rouyn-Noranda, est un organisme qui intervient auprès des personnes en difficulté ou qui effectuent un retour sur le marché du travail.

Photo : Courtoisie Paul Hébert

Piel Côté

Le Centre d'apprentissage et de formation en école-entreprise (CAFÉE) Les Transformeurs lancera son bistro et son service de traiteur, d'ici la fin du mois de septembre.

Avec ce nouveau projet de bistro, le CAFÉE prend donc une nouvelle direction, tout en demeurant dans le créneau alimentaire.

Le directeur du Centre d'apprentissage et de formation en école-entreprise, Paul Hébert, souhaitait que son organisme ait désormais pignon sur rue.

Le projet est d'avoir un bistro et d'avoir un endroit où les gens peuvent se retrouver et jaser dans un environnement familial et convivial.

Rappelons que le CAFÉE est un organisme qui intervient auprès des personnes en difficulté ou qui effectuent un retour sur le marché du travail. Le système offre un encadrement aux gens âgés de moins de 21 ans qui sont dans cette situation, mais après ça, que fait-on, se questionne Paul Hébert.

Jusqu'à l'année dernière, l'organisme était responsable des cafétérias de la Commission scolaire de Rouyn-Noranda. C'est désormais une entreprise privée qui s'occupera de nourrir les élèves.

Même si le Centre d'apprentissage et de formation en école-entreprise n'est plus au sein même de la Commission scolaire de Rouyn-Noranda, il demeure une forme d'école qui offre le développement de compétences en milieu de travail.

Selon son directeur Paul Hébert, la formation offerte est appréciée des employeurs.

On veut développer et aider les gens qui sont loin du marché et leur permettre de développer leurs compétences. Une fois que ce sera fait, ils vont devenir de bons employés, car on ne se cachera pas que cette clientèle-là est assidue et fidèle envers leur employeur, fait-il valoir.

Le CAFÉE se lance dans le marché des boîtes repas

En plus de son bistro et de son service de traiteur, le Centre d'apprentissage et de formation en école-entreprise soutient qu'il offrira aussi des boîtes repas.

Le marché des boîtes repas est un créneau relativement bien occupé au Québec avec notamment, les boîtes Marché Good Food, Hello Fresh ou autre Cook it de ce monde.

Malgré tout, l'organisme à but non lucratif devrait être capable d'offrir des prix compétitifs.

Avec les gens qui vont travailler, c'est sûr qu'on veut faire nos frais, mais l'idée n'est pas de s'enrichir ni de s'appauvrir, mais d'être capable de faire nos frais de survivre et d'offrir le service, précise Paul Hébert.

Je pense qu'on va être capable d'être capable de se retrouver avec une gamme de prix intéressants pour faire en sorte d'être compétitif, ajoute M. Hébert.

Les familles ont parfois des problèmes de temps alors on souhaite leur offrir l'opportunité de préparer un repas à leur goût avec des ingrédients déjà assemblés, explique-t-il.

M. Hébert fait savoir que la prochaine étape est de dénicher un local attrayant pour la future clientèle.

Abitibi–Témiscamingue

Restaurants