•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La première édition de l'Xtreme Challenge 3D rassemble plus de 100 archers à Amos

Un archer pointe son arc sur une cible en trois dimensions afin de recueillir le maximum de points au cours du Xtrem Challenge 3D.

Une centaine d'archers ont participé à la compétition Xtreme Challenge 3d, à Amos.

Photo : Courtoisie Gaétan Dupuis

Piel Côté

Plus de 100 archers sont en compétition ce week-end à la toute première compétition Xtreme Challenge 3D., qui se déroule à Amos.

Le club d'archers d'Amos souhaite en faire un défi annuel. Les archers présents ce week-end proviennent majoritairement du Québec et de l'Ontario.

Par le passé, le club d'archers d'Amos avait déjà accueilli à deux reprises les championnats canadiens.

Le président du club fait savoir qu'il a voulu apporter une particularité à son tournoi.

Ce sont tous des animaux en trois dimensions. Ce sont tous des animaux qui ont des aspects réels et qui sont en styromousse durcie et ils sont dispersés en forêt et les participants doivent suivre un sentier, explique Gaétan Dupuis.

Normalement, dans ce genre de compétition, les participants accumulent des points sur 15 à 20 cibles. Ce week-end à Amos, les archers doivent tendre leur corde sur 30 cibles.

Le président du club d'archers d'Amos explique que ce qui vient compliquer le travail des archers est l'évaluation de la distance.

Une flèche suit toujours une courbe. Lorsque l'on tire, dépendant de la distance où la cible se situe, on doit évaluer correctement pour tirer dans la zone de pointage, ajoute M. Dupuis.

La marche en forêt s'ajoute aussi au défi des archers.

Lors des dernières cibles, les gens vont être plus fatigués, il y a de la marche et ils doivent parcourir un sentier de 2,7 kilomètres plus les distances aller-retour pour aller aux cibles.

Bientôt 30 ans pour le club d'archers d'Amos

Le club d'archers d'Amos a été fondé en 1992 et compte en moyenne 135 membres.

Le président du club, qui a déjà été entraîneur de l'équipe nationale de tir à l'arc soutient qu'il ne vise pas à organiser de nouveau les championnats canadiens, mais espère quand même que son tournoi sera reconnu comme une compétition d'envergure.

Abitibi–Témiscamingue

Tir à l'arc