•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une fin de semaine au Moyen-Âge à Saint-Marcellin

Des jeunes costumés.

De jeunes festivaliers à la Feste médiévale de Saint-Marcellin

Photo : Radio-Canada / Nadia Ross

Radio-Canada

La 18e Feste médiévale de Saint-Marcellin s'est ouverte vendredi et se poursuit jusqu'à dimanche. L’événement reçoit en moyenne 10 000 festivaliers dans la communauté d’environ 350 âmes.

L’année passée, alors que la météo avait été particulièrement clémente, 12 000 amateurs de l'époque médiévale avaient visité le festival, selon les organisateurs.

Cette année, 60 sites de camping et quatre nouveaux bâtiments à visiter ont été ajoutés au bénéfice des festivaliers. Les bâtiments sont permanents et respectent le plus possible l'architecture de l'époque.

L’événement prend place sur un grand site qu'il faut prendre le temps de visiter, selon le maire de Saint-Marcellin.

Si les gens veulent venir pour une heure, oubliez ça, il y en a trop à voir, le site est trop grand, indique Paul-Émile Lévesque.

Mettez-vous de bons souliers de marche parce que vous allez trouver que c’est grand, mais ça vaut la peine, affirme-t-il.

Des festivaliers costumés dans un décor extérieur médiéval.

Des festivaliers costumés à Saint-Marcellin

Photo : Radio-Canada / Nadia Ross

Plusieurs spectacles musicaux et des cracheurs de feu sont également prévus en soirée, en plus du grand banquet de samedi soir.

Le plus gros trébuchet en Amérique du Nord est sur place et effectue trois tirs de projectile par jour.

Un trébuchet

Le trébuchet de la Feste médiévale de Saint-Marcellin

Photo : Radio-Canada / Nadia Ross

Le premier tir, vendredi, a été effectué par la présidente d'honneur, l'auteure de romans médiévaux et conférencière Isabelle Berrubey.

Les gens qui sont ici, ce sont de gens de passion. J’apporte aussi ma passion, ma passion pour l’histoire, soutient-elle.

Dimanche se tiendront deux événements phares du festival : la Grande bataille du bourg et le tournoi des chevaliers.

Avec les informations de Nadia Ross

Bas-Saint-Laurent

Culture