•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus de 300 000 $ en bourses aux futurs préposés aux bénéficiaires

Le Centre intégré de santé et de services sociaux a besoin de combler environ 71 postes à temps complet afin d'avoir suffisamment de préposés aux bénéficiaires.

Il faudrait augmenter l'effectif d'environ 14 pour cent afin de combler tous les besoins en matière de préposés aux bénéficiaires au CISSSAT.

Photo : Radio-Canada / Angie Landry

Piel Côté

Les futurs étudiants de l'Abitibi-Témiscamingue qui voudront apprendre le métier de préposé aux bénéficiaires pourraient recevoir une bourse de 7500 dollars.

La région recevra 41 bourses de ce montant afin de former les préposés aux bénéficiaires et assistants en santé et services sociaux.

Les bourses seront disponibles dès cet automne.

Québec en a fait l'annonce cette semaine alors que plus de 15 millions de dollars seront disponibles en bourse à la grandeur de la province.

Le chef de service en attraction de main-d'oeuvre Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Abitibi-Témiscamingue (CISSSAT), Vincent Béland, rappelle néanmoins qu'il n'est pas facile de trouver ces jeunes qui veulent choisir cette carrière.

Il faut les trouver, mais justement je pense que ça peut être un bon moyen en octroyant ces bourses, soutient M. Béland.

Nous sommes en contact avec le centre de formation professionnelle depuis plusieurs années. Ce sont eux qui forment nos préposés aux bénéficiaires et on voyait dans les dernières années, une diminution graduelle au niveau des inscriptions. Présentement ce que l'on regarde avec eux est d'implanter des stages en milieux de travail durant la formation , explique M. Béland qui souhaite que ce projet puisse aider à relancer les inscriptions à la hausse.

Augmenter l'effectif de 14 %

En ce moment, le manque de main-d'oeuvre en matière de préposé aux bénéficiaires est criant, mentionne Vincent Béland. Selon lui, il faudrait augmenter l'effectif de 14 pour cent afin de répondre aux besoins du CISSSAT.

Présentement, nous avons 710 préposés aux bénéficiaires selon nos chiffres de juin dernier. Nous avons évalué qu'il faudrait 71 postes à temps complets pour combler nos besoins.

Évidemment, les gens ne sont pas tous disponibles à temps complet, donc si on parle de 71 temps complets nécessaires, on peut dire que nous aurions besoin d'une centaine de personnes supplémentaires , complète-il.

Abitibi–Témiscamingue

Établissement de santé