•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un laboratoire clandestin découvert dans l'appartement d'un homme décédé à Montréal-Nord

Des policiers et des pompiers sont devant une résidence dans le quartier Montréal-Nord.

C’est en tentant d’identifier la victime que les policiers du SPVM ont compris que l’homme était locataire d’un appartement où se trouvaient des objets et des produits chimiques liés à la production de stupéfiants.

Photo : Radio-Canada / Mathieu Daniel Wagner

Radio-Canada

L'identification d'un homme dans la quarantaine retrouvé inconscient dans une rue de l'arrondissement de Montréal-Nord, vendredi, et qui est finalement décédé à l'hôpital, a mené à la découverte d’un laboratoire clandestin de stupéfiants dans son appartement.

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) et Urgences-santé ont reçu un appel vendredi concernant un homme qui avait des difficultés respiratoires après avoir consommé des stupéfiants.

Lorsqu’ils sont arrivés sur les lieux, la victime gisait sur le sol et avait perdu conscience. Des manœuvres de réanimation ont été effectuées. L’homme a été conduit dans un centre hospitalier, où son décès a finalement été constaté.

C’est en tentant d’identifier la victime que les policiers du SPVM ont compris que l’homme dans la quarantaine était locataire d’un appartement tout près de là, où ils ont fait la découverte d’objets et de produits chimiques liés à la production de stupéfiants.

Pour le moment, impossible de savoir quel type de drogue y était concocté, mais selon le SPVM, il s’agissait d’un petit laboratoire plutôt artisanal.

La victime était déjà connue des milieux policiers pour des infractions liées aux stupéfiants.

Un camion de pompier est stationné dans la rue.

Les services d’incendie ont fait les vérifications nécessaires pour s’assurer de la sécurité des résidents du voisinage.

Photo : Radio-Canada / Mathieu Daniel Wagner

Un périmètre de sécurité a été mis en place par les autorités qui rencontraient vendredi soir des témoins.

Les services d’incendie ont quant à eux fait les vérifications nécessaires pour s’assurer de la sécurité des résidents du voisinage. Les autorités confirment d’ailleurs que la qualité de l’air dans le secteur n’a pas été altérée.

Après le passage des enquêteurs, le matériel de laboratoire sera retiré et les lieux seront sécurisés.

Grand Montréal

Drogues et stupéfiants