•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rejet de la poursuite pour discrimination contre une chorale allemande

Plusieurs garçons vêtus de noir chantent en lisant à partir d'un livret de partitions.

La chorale qui faisait l'objet de la poursuite a été fondée en 1465.

Photo : Getty Images

Radio-Canada

Un tribunal administratif allemand a rejeté la demande de la famille d’une fillette de 9 ans qui voulait faire partie d’une chorale pour garçons.

La famille jugeait que la fillette avait été victime de discrimination lorsque sa candidature a été refusée par la chorale.

Le tribunal administratif de Berlin a justifié sa décision en soulignant que le droit de la chorale de choisir ses chanteurs prévalait sur le principe d’égalité des genres.

L’avocate de la fillette, qui est aussi sa mère, soutenait que le fait que sa fille n’ait pas été choisie était discriminatoire; ce que la chorale, réservée aux garçons, a nié.

La chorale affirmait qu’elle n’avait pas refusé sa candidature parce qu’elle était une fille. Elle aurait pu être acceptée si elle avait démontré un talent et une motivation extraordinaires et si « sa voix avait correspondu aux caractéristiques sonores désirées pour une chorale de garçons ».

La chorale Staats und Domchor Berlin a été fondée en 1465 par le prince-électeur de Brandebourg Frédéric II. Elle n’a jamais admis de filles durant ses 554 années d’existence.

L’agence de presse allemande dpa a souligné que les juges ont dit que la jeune fille pouvait en appeler de leur jugement.

Avec les informations de Associated Press

Musique

Arts