•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

YouTube modifie ses règles concernant les droits d’auteur sur la musique

Des silhouettes regardent des téléphones devant un arrière-plan du logo de YouTube.

Plusieurs youtubeurs et youtubeuses réclamaient ces changements depuis longtemps.

Photo : Reuters / Dado Ruvic

Radio-Canada

À compter de la mi-septembre, les titulaires de droits d’auteur sur des chansons ne pourront plus s’approprier les revenus publicitaires des vidéos incluant de courts extraits de leur musique ou dans lesquelles figurent involontairement leurs créations audio.

Une tendance inquiétante que nous avons observée est la réclamation agressive [des droits d’auteur] sur de très courts extraits audio dans des vidéos monnayables. Ces réclamations peuvent sembler particulièrement injustes, puisqu’elles transfèrent l’entièreté des revenus du créateur au plaignant, indique YouTube sur son blogue (Nouvelle fenêtre).

Dans certains cas, les revenus engendrés par des vidéos dans lesquelles une chanson était involontairement jouée — si elle provenait par exemple du système de son d’une voiture passante — ont été cédés aux titulaires des droits d’auteur.

Les personnes et maisons de disques possédant les droits sur des chansons pourront toujours formuler des réclamations pour ce type de vidéos une fois l’entrée en vigueur des nouvelles règles, mais YouTube parie que leur incapacité d’en tirer profit les dissuadera d’aller de l’avant.

Si elles décident tout de même de porter plainte, soit les vidéos seront retirées, soit elles ne généreront plus de revenus publicitaires.

Nous reconnaissons que ces changements pourraient donner lieu à davantage de contenus bloqués à court terme, mais nous sentons qu’ils constituent un pas important vers l’atteinte d’un juste équilibre à long terme, a poursuivi YouTube sur son blogue. 

Les youtubeurs et youtubeuses qui font l’objet d’une plainte auront toutefois accès à une fonctionnalité qui leur permettra de supprimer les portions de leurs vidéos qui contiennent des extraits audio protégés par le droit d’auteur.

Il est important de noter que ces nouveaux changements ne visent que les réclamations manuelles des droits d’auteur sur YouTube. La plupart des réclamations sur le site se font automatiquement avec l’outil de reconnaissance Content ID, tandis que les réclamations manuelles sont soumises par des êtres humains.

Les réactions de la communauté YouTube à l’annonce officielle de ce nouveau règlement sur Twitter (Nouvelle fenêtre) sont en grande majorité positives.

Avec les informations de The Verge, et TechCrunch

Internet

Techno