•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les compensations aux producteurs laitiers bien accueillies en Abitibi-Témiscamingue

Des vaches qui se nourrissent.

Des vaches laitières (archives)

Photo : Radio-Canada / Christine Tremblay

Emily Blais

Les Producteurs de lait de l'Abitibi-Témiscamingue sont satisfaits de l'aide financière annoncée par la ministre fédérale de l'Agriculture. Le président craint toutefois que cette compensation ne soit qu'un baume temporaire pour les producteurs de la région.

Les producteurs laitiers du Canada se partageront 345 millions de dollars cette année. Le montant annoncé par le gouvernement fédéral servira à compenser les pertes consenties à la suite du partenariat Transpacifique et de l'Accord de libre-échange avec l'Union européenne.

La ministre fédérale de l'agriculture, Marie-Claude Bibeau, a également annoncé près d'un milliard et demi de dollars additionnels pour les sept prochaines années.

Gabriel Rancourt, président des Producteurs de lait en Abitibi-Témiscamingue, est plutôt satisfait de cette annonce.

Ça va compenser les pertes par année, mais ça va faire un temps. Lorsque ça va arrêter de compenser, on va subir les pertes. C'est ce qui va arriver c'est bien sûr, dit-il.

D'ici la fin de l'année, une ferme moyenne de 80 vaches laitières recevra par exemple un chèque sera de 28 000 $.

Ici on est un petit peu en bas de la moyenne du Québec, on a peut-être 60 vaches en moyenne et on est environ 80 à 95 fermes, il s'agit de faire un calcul, soutient Gabriel Rancourt.

Un programme similaire devrait être adopté après la ratification du nouvel Accord de libre-échange nord-américain, selon la ministre Marie-Claude Bibeau.

Abitibi–Témiscamingue

Agriculture