•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Disparu depuis plus d’un an, Cédric Gouillart est déclaré mort

Portrait de l'homme disparu.

Cédric Gouillart était porté disparu depuis le 19 mai 2018.

Photo : Sécurité publique de Saguenay

Radio-Canada

La conjointe de Cédric Gouillart, un homme de Laterrière disparu en mai 2018, vient d'obtenir la reconnaissance du décès de son mari.

Véronique Mercier avait entrepris des procédures pour obtenir cette reconnaissance peu de temps après sa disparition.

De manière générale, le délai avant de reconnaître qu'une personne disparue est morte est de sept ans. Il existe toutefois des situations particulières.

Le code a créé une exception pour les cas où, selon les circonstances de la disparition de l’individu, on a des indices graves, précis et concordants, qui font en sorte que la seule hypothèse plausible est celle du décès, explique l’avocat de Véronique Mercier, David-Alexandre Aubé.

Cédric Gouillart était porté disparu depuis le 19 mai 2018. L'homme avait quitté sa résidence du Portage-des-Roches-Sud à Laterrière à pied, après une dispute familiale.

Il avait quitté avec un cellulaire qui avait été désactivé, des cartes bancaires qui étaient laissées à la maison. Il n'y a eu aucune transaction. Tous les éléments faisaient en sorte que si M. Gouillart était vivant, c'est clair qu'on aurait eu des signes.

David-Alexandre Aubé, avocat

Tourner la page

Le jugement de la Cour supérieure permet à Véronique Mercier d’amorcer les procédures de succession.

On va attendre que le directeur de l'état civil émette l'acte de décès et ensuite on va continuer des procédures à nouveau, raconte-t-elle.

Une femme derrière un micro de radio sourit à la caméra.

Véronique Mercier.

Photo : Radio-Canada

On va prendre un petit peu de temps. C'est sûr qu'il nous est passé plein de choses dans la tête pendant 15 mois.

Véronique Mercier, veuve de Cédric Gouillart

La travailleuse autonome se trouvait dans une situation financière difficile depuis le départ subit de son conjoint. Elle avait d’ailleurs organisé une campagne de sociofinancement.

Avec les informations de Claude Bouchard

Saguenay–Lac-St-Jean

Disparition