•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début des travaux d'Elysis : un autre pas vers un aluminium plus vert

Des dirigeants et des élus font la première pelletée de terre officielle du centre de recherche.

Plusieurs dignitaires étaient présents pour lancer les travaux de construction.

Photo : Radio-Canada / Denis Lapierre

Radio-Canada

Les travaux de construction du Centre de recherche et de développement d'Elysis s'amorcent officiellement dans l’usine de Rio Tinto à Arvida.

Le lancement du chantier s'est déroulé en présence de plusieurs dignitaires, dont le directeur exécutif des opérations de Rio Tinto Aluminium en Atlantique, Gervais Jacques, le président d’Alcoa Canada, Jean-François Cyr et la mairesse de Saguenay, Josée Néron.

Les trois dirigeants assis à la première rangée dans l'usine.

Gervais Jacques de Rio Tinto, Vincent Christ d'Elysis et Jean-François Cyr d'Alcoa étaient tout sourire.

Photo : Radio-Canada / Denis Lapierre

La future installation deviendra le lieu de travail de divers spécialistes chargés d'élaborer la technologie pour éliminer les émissions de gaz à effet de serre qui émanent de la production d'aluminium.

C’est une véritable course à la montre qui s’est amorcée. Notre cible : 2024. Notre mission : développer à échelle commerciale une technologie révolutionnaire qui élimine tous les gaz à effet de serre directement reliés au procédé d’électrolyse en plus de produire de l’oxygène pur, a expliqué le président directeur général d’Elysis, Vincent Christ.

Si tout se déroule comme prévu, le Centre de recherche et de développement d'Elysis sera pleinement opérationnel dès la deuxième partie de l'année prochaine.

Partenariat vert

Elysis est une coentreprise qui a été créée conjointement par Rio Tinto et Alcoa. La première annonce avait eu lieu en grande pompe en 2018 en compagnie du premier ministre Justin Trudeau et de l’ex-premier ministre du Québec, Philippe Couillard.

Le projet total est évalué à plus de 550 millions de dollars.

Le siège social de l’entreprise est situé à Montréal, mais la compagnie avait confirmé en avril dernier que le centre de recherche serait installé dans un ancien centre de production du Complexe Jonquière.

La construction du centre de recherche devrait coûter environ 50 millions de dollars.

Saguenay–Lac-St-Jean

Environnement