•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le train léger ne sera pas remis à la Ville d’Ottawa vendredi

L'O-Train dans un garage municipal d'Ottawa.

Le lancement devrait avoir lieu en septembre.

Photo : Ville d'Ottawa

Radio-Canada

La période de test de la future ligne de la Confédération à Ottawa se prolonge. Dans une note de service envoyée vendredi matin, le directeur général d’OC Transpo souligne que le Groupe de transport Rideau (GTR) « a accompli des progrès considérables », sous-entendant que les tests se poursuivaient.

La Ville tiendra une séance d’information la semaine prochaine pour fournir d'autres mises à jour sur la mise en fonctionnement, la mise en service commercial et l'ouverture de la ligne de la Confédération, ajoute John Manconi.

Les tests jusqu’à présent ont permis d’étudier divers scénarios de service régulier et de tester l’état de préparation pour le service aux passagers en mettant en exercice le réseau de la ligne de la Confédération pour s'assurer qu'il est pleinement fonctionnel, peut-on lire dans la note.

Il y a une semaine, il semblait déjà peu probable que GTR puisse remettre tel que prévu le train léger à la Ville d’Ottawa pour la date prévue du 16 août.

La période d’essais de 12 jours continus a été lancée le 29 juillet. Une semaine avant l’échéance du 16 août, des sources avaient indiqué à CBC qu’il y avait eu quelques problèmes.

Les tests avaient notamment été suspendus pendant un jour ou deux, en plus de certains pépins quotidiens.

Une ouverture d'ici la fin septembre

Lorsque la Ville recevra les clés du train léger, elle procédera à ses propres tests et finalisera les préparatifs en vue de l’ouverture officielle, ce qui devrait prendre un mois.

La Ville s’attend à ouvrir la ligne de la Confédération au public en septembre, précise John Manconi dans sa note. De son côté, le maire Jim Watson envisage une mise en service d'ici la fin septembre. Aucune date n’a cependant été confirmée.

Le projet de 2,1 milliards de dollars accuse déjà un retard de plus d’un an.

Ottawa-Gatineau

Politique municipale