•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Femme brûlée vive : son ex-conjoint est de retour devant le tribunal

Le suspect, Frej Haj Messaoud, escorté par deux policiers vers un fourgon

Frej Haj Messaoud, 39 ans, a comparu par voie téléphonique dimanche matin pour tentative de meurtre et voies de fait graves.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L’homme qui aurait mis le feu à son ex-conjointe va demeurer détenu au moins jusqu’au 3 septembre.

Fredj Haj Messaoud revenait devant le tribunal, vendredi matin, pour fixer la date de son enquête sur remise en liberté. Le dossier a été reporté au 3 septembre, encore une fois pour déterminer la date de l’enquête.

Son avocat, Alex Savoie, de l’aide juridique, a indiqué au tribunal qu’il cherchait des garanties à offrir.

Frej Haj Messaoud a été arrêté à Drummondville dimanche dernier après qu’une femme de 27 ans eut été retrouvée brûlée vive à Québec. Il avait pris la fuite dans une voiture de taxi qui ne lui appartenait pas.

Mesures de sécurité

Vêtu d’une chemise blanche, Messaoud a gardé la tête baissée pendant son court passage devant le tribunal

La juge a noté que le détenu a mis un certain temps avant d'être transféré dans la salle d'audience.

Une agente des services correctionnels a indiqué que le suspect se trouvait dans un secteur d’isolement. Il ne peut pas être avec les autres, a précisé l’employée du ministère de la Sécurité publique.

Aux dernières nouvelles, la victime se trouvait toujours dans un état critique. La jeune mère a été gravement brûlée au visage, au dos et aux mains.

L'accusé est passible d’emprisonnement à perpétuité.

Avec les informations de Yannick Bergeron

Québec

Justice et faits divers