•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Femme brûlée vive : son ex-conjoint est de retour devant le tribunal

Le suspect, Frej Haj Messaoud, escorté par deux policiers vers un fourgon

Frej Haj Messaoud, 39 ans, a comparu par voie téléphonique dimanche matin pour tentative de meurtre et voies de fait graves.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L’homme qui aurait mis le feu à son ex-conjointe va demeurer détenu au moins jusqu’au 3 septembre.

Fredj Haj Messaoud revenait devant le tribunal, vendredi matin, pour fixer la date de son enquête sur remise en liberté. Le dossier a été reporté au 3 septembre, encore une fois pour déterminer la date de l’enquête.

Son avocat, Alex Savoie, de l’aide juridique, a indiqué au tribunal qu’il cherchait des garanties à offrir.

Frej Haj Messaoud a été arrêté à Drummondville dimanche dernier après qu’une femme de 27 ans eut été retrouvée brûlée vive à Québec. Il avait pris la fuite dans une voiture de taxi qui ne lui appartenait pas.

Mesures de sécurité

Vêtu d’une chemise blanche, Messaoud a gardé la tête baissée pendant son court passage devant le tribunal

La juge a noté que le détenu a mis un certain temps avant d'être transféré dans la salle d'audience.

Une agente des services correctionnels a indiqué que le suspect se trouvait dans un secteur d’isolement. Il ne peut pas être avec les autres, a précisé l’employée du ministère de la Sécurité publique.

Aux dernières nouvelles, la victime se trouvait toujours dans un état critique. La jeune mère a été gravement brûlée au visage, au dos et aux mains.

L'accusé est passible d’emprisonnement à perpétuité.

Avec les informations de Yannick Bergeron

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Québec

Justice et faits divers