•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Centre Asticou pourrait accueillir des élèves d’Aylmer

Le Centre Asticou.

Le Centre Asticou est un lieu de formation pour fonctionnaires à Gatineau.

Photo : Radio-Canada

Antoine Trépanier

Les retards dans la construction de l’école secondaire 040 dans le secteur d’Aylmer, à Gatineau, pourraient pousser les autorités scolaires à déplacer des centaines d’élèves au Centre Asticou en 2021, a appris Radio-Canada.

La Commission scolaire des Portages-de-l’Outaouais (CSPO) évalue présentement ses options dans l’éventualité d’un retard dans l’ouverture de cette école secondaire.  

En juillet, la CSPO disait devoir annuler son appel d’offres public pour la construction de l’École secondaire qui doit accueillir environ 810 élèves en raison d'un test de sol obligatoire. La nouvelle école doit être construite là où il y avait jadis un terrain de golf et des pesticides à base de mercure semblent avoir contaminés les sols. 

Son ouverture prévue en 2020 a été repoussée à au moins 2021 et possiblement à 2022.

Le directeur général Jean-Claude Bouchard a informé les commissaires scolaires durant une réunion extraordinaire du conseil mercredi que « idéalement », l'appel d'offres devra être lancé autour du 23 août pour ne pas se retrouver dans « une situation critique ». 

L’école secondaire 040 doit recevoir 810 élèves. Elle sera située à l’ouest du centre aquatique Paul-Pelletier et à l’est du cimetière Saint-Paul.

L’école secondaire Grande-Rivière, qui déborde présentement, ne sera plus en mesure d’accueillir tous les élèves pour la rentrée de 2021. 

En septembre 2019 c’est correct, en septembre 2020, ça rentre, mais après cela, ça ne rentre plus. C’est que ça prend des plateaux sportifs, des aires communes et avec 2200 élèves en 2020, on atteint le maximum, a déclaré le président de la CSPO, Mario Crevier.

En 2021, il faut que l’école soit prête. Il faut que l’école soit prête.

Mario Crevier, président de la CSPO.

La Commission scolaire affirme qu’aucune négociation formelle n’est en cours présentement et qu’aucune décision n’a été prise. Toutefois, des sources confient que les discussions s’intensifient dans ce dossier. 

Ainsi, l’une des options évoquées serait de déménager de façon temporaire les élèves au Centre Asticou, qui accueille présentement les élèves de l’École secondaire Mont-Bleu, dont l’école a été incendié en septembre 2018. Le Centre Asticou est un immense bâtiment situé dans le secteur de Hull et appartenant au gouvernement fédéral.

Si Mont-Bleu est prête, on prend le Centre Asticou s’il y a lieu. Mais nous, ce qu’on veut c’est que l’école ouvre en 2021. On veut tous faire cela. On aura deux ou trois scénarios qu’on pourra communiquer [si ce n’est pas le cas]. On se penche là-dessus. Mais on espère pouvoir faire la pelletée de terre bientôt, a confié le président de la CSPO en entrevue à Radio-Canada, mercredi soir.

Les travaux de rénovation à l’École secondaire Mont-Bleu doivent en principe être terminés pour la rentrée de 2021. Or, si des retards devaient être encourus, la CSPO pourrait songer à aménager un double horaire à l’école secondaire Grande-Rivière.

C’est un autre peut-être plausible. Ce n’est pas un oui ou non, mais c’est un scénario qu’on pourrait peut-être regarder,oui, a dit M. Crevier.

Travaux publics et Approvisionnement Canada, qui est responsable des immeubles fédéraux, n’a pas encore donné suite à notre demande.

Ottawa-Gatineau

Éducation