•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Woodstock, il y a 50 ans : une Ontarienne se souvient

Veille photo d'une femme aux cheveux bruns; deux hommes passent derrière elle.

Linda Goldman avait 18 ans à l'époque.

Photo : Linda Goldman

Radio-Canada

Linda Goldman n'avait payé que 16 $ en 1969 pour son billet d'avion entre Toronto et New York et 18 $ pour son laissez-passer pour un week-end de musique qui allait marquer l'histoire : Woodstock.

J'ai demandé à mon amie : "on y va?", raconte Mme Goldman, qui avait 18 ans à l'époque. Comme on était majeures, nos parents ne pouvaient pas nous en empêcher, heureusement.

Elles étaient loin d'être les seules sur place. Pas moins de 400 000 personnes s'étaient rassemblées cette fin de semaine-là dans un champ à Bethel dans l'État de New York pour voir leurs idoles, y compris Jimi Hendrix, Janis Joplin, The Grateful Dead et Blood, Sweat and Tears.

Le festival de Woodstock fête son 50e anniversaire, vendredi.

Des membres de la foule présente lors du festival Woodstock en 1969.

Des foules monstres s'étaient formées à l'occasion du festival de Woodstock à Bethel, New York.

Photo : Getty Images / Hulton Archive

Mme Goldman raconte qu'elle avait entendu parler de l'événement grâce à un dépliant orange intitulé « Woodstock Pop Festival » distribué à un festival de musique à Toronto la même année.

Toutefois, personne ne s'attendait à ce qu'une telle foule envahisse la petite communauté de 2366 habitants.

De l'aéroport à New York, Mme Goldman et son amie ont pris un train, des autobus et ont fait du pouce pour se rendre à Bethel, mais la congestion automobile était telle près de la petite ville que les deux jeunes femmes ont dû faire le reste du chemin à pied.

Des personnes marchent sur une route où de nombreux véhicules ont été abandonnés par leurs occupants.

Les routes étaient bloquées par des embouteillages monstres lors du festival de Woodstock, en 1969. Les gens abandonnaient leur véhicule pour s'y rendre plutôt à pied.

Photo : Associated Press

Hendrix

Il allait tomber des cordes durant le week-end et il y avait une pénurie de nourriture, sans parler de la foule omniprésente.

Jimi Hendrix et sa Fender Stratocaster

Le prodige de la guitare Jimi Hendrix

Photo : SCANPIX

Mais Mme Goldman a surtout de bons souvenirs lorsqu'elle entend le mot Woodstock.

Elle y a vu Sweetwater, Ravi Shankar, Joan Baez et Hendrix, dont l'interprétation de l'hymne national américain à la guitare électrique est devenue légendaire.

C'était si triste, il a joué devant un champ vide, parce que tout le monde rentrait à la maison [lorsqu'il est monté sur scène lundi matin], raconte la bibliothécaire à la retraite.

Cette dernière avait compilé tous ses souvenirs à l'époque dans un journal personnel; il y a beaucoup de mentions de « beaux mecs ». J'en ris quand je relis ça aujourd'hui, lance-t-elle.

Toronto

Musique