•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une association de sages-femmes dénonce la tenue d'un congrès dans un camp chrétien

Ventre de femme enceinte

Selon une association de sages-femmes de la Colombie-Britannique, les événements qui réunissent les sages-femmes doivent être inclusifs.

Photo : iStock

Marc-Antoine Bélanger

L’Association des sages-femmes de la Colombie-Britannique (ASCB) dénonce le choix de Midwifery Today de tenir son congrès annuel au Camp Andrews, un endroit associé à la religion chrétienne.

Selon l'ASCB, le choix de cet endroit renforce l'oppression systémique des valeurs hétéronormatives. Alix Bacon, présidente de l’association affirme que la décision rend les sages-femmes, qu'elles soient de la communauté LGBTQ+ ou non, inconfortables.

J’étais très déçue par cette décision.

Alix Bacon, présidente de l'Association des sages-femmes de la Colombie-Britannique

À son avis, il faut prêcher par l'exemple et être un modèle d'équité, d'inclusion et de diversité dans l’accès à la pratique. « Si vous avez un événement qui brime l’égalité, comme le droit au mariage de même sexe, ça devient un environnement hostile », croit-elle.

Dans la controverse, l'organisateur de l’événement Midwifery Today, a annulé le congrès qui devait se tenir en avril 2020, en Pennsylvanie aux États-Unis.

Dans un communiqué, il admet que le Camp Andrews avait demandé à ce que le mariage de même sexe ne soit pas abordé durant le congrès. Toutefois, selon Midwifery Today, les responsables du camp avaient clairement indiqué que les gens issus du groupe LGBTQ+ étaient les bienvenus à l'événement.

Midwifery Today explique avoir sélectionné le Camp Andrews pour son prix abordable, la beauté de sa localisation et la gentillesse de son personnel.

Nous nous sommes toujours efforcés d'unifier la communauté des praticiens de la naissance. Nous sommes sincèrement désolés que des membres de la communauté se soient sentis blessés.

Midwifery Today

Dans le cas où l’événement ne serait pas annulé et déplacé dans un endroit différent, l’Association des sages-femmes de la Colombie-Britannique est encline à participer à l’événement.

Sa présidente ajoute cependant que le lieu doit être inclusif. « On espère aussi que Midwifery Today prenne un engagement clair de sensibiliser son personnel à l’inclusion et la diversité, soutient-elle. Je pense que ce serait approprié de présenter des excuses. »

Colombie-Britannique et Yukon

Société