•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une rentrée scolaire retardée pour favoriser le tourisme en Estrie?

Des étudiants marchent sur le campus du Cégep de Sherbrooke.

Des commerçants souhaitent que la rentrée scolaire soit repoussée pour les étudiants des cégeps pour leur permettre de travailler plus longtemps pendant la période estivale.

Photo : Radio-Canada / Marie-Hélène Rousseau

Radio-Canada

En Estrie comme au Saguenay-Lac-Saint-Jean, des acteurs de l'industrie touristique suggèrent de retarder la rentrée scolaire du Cégep pour combler les besoins criants de main d'oeuvre .

À la chocolaterie Vanden Eynden d'Orford, le quart des employés retourneront sur les bancs d'école la semaine prochaine alors que la saison touristique bat toujours son plein.

Pour son propriétaire, Alain Vanden Eynden, le scénario idéal serait de déplacer la rentrée scolaire après la fête du Travail, mais pour y arriver il faudra la mobilisation du milieu touristique, notamment de Tourisme Cantons-de-l'Est.

Ça fait 20 ans qu'on en parle. L'industrie touristique perd ses cégépiens deux semaines trop tôt. On aimerait ça qu'ils continuent jusqu'à la fête du Travail. Dans le contexte économique qu'on vit au Québec avec une pénurie d'emplois généralisée, il faut que les structures en place démontrent une ouverture à avoir des changement, estime-t-il.

Le député d'Orford, Gilles Bélanger, reconnait que les étudiants sont une force importante pour la période estivale. Il affirme vouloir regarder des solutions à implanter localement.

L'Association touristique régionale du Saguenay-Lac-Saint-Jean a aussi proposéd'uniformiser les dates de rentrée scolaire pour le secondaire, le Cégep et l'Université.

Estrie

Tourisme