•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des manteaux de cuir conçus en Ontario vendus à travers le monde

Des manteaux disposés sur une table.

Quelques-uns des modèles vendus par Luca Designs, une entreprise créé par un résident de Thunder Bay. Ils sont inspirés par Nintendo, Star Wars, Batman, Transformers et Arrow.

Photo : CBC/Jeff Walters

Radio-Canada

Luca Giorgio, un jeune entrepreneur de Thunder Bay, conçoit des manteaux de cuir inspirés par des bandes dessinées, des jeux vidéo et d’autres éléments de la culture populaire et qu’il a notamment présenté dans des conventions à Los Angeles et Londres.

Luca Giorgio a eu l’idée de créer ses propres manteaux de cuir et de fonder son entreprise, Luca Designs, il y a cinq ans.

La première chose qui s’est produite, c’est qu’on m’a volé mon blouson lors d’une activité de bienfaisance à Thunder Bay, et je me suis dit : “Vous savez quoi, oubliez ça, [...] je vais faire mon propre manteau”, raconte-t-il.

J'ai en quelque sorte combiné ce que vous verriez dans l’industrie de la mode avec la culture populaire, explique M. Giorgio.

Un homme pose avec un manteau de cuir.

Luca Giorgio explique que les manteaux sont conçus pour être portés dans la vie de tous les jours et qu’ils ne soient pas perçus comme des costumes.

Photo : CBC/Jeff Walters

Avant de concevoir des vêtements, Luca Giorgio travaillait comme photographe et côtoyait fréquemment des personnes œuvrant dans l’industrie de la mode.

Il vend maintenant des milliers de manteaux par année, en ligne ou lors de festivals ou conventions de bandes dessinées.

Il lui arrive même souvent de vendre le manteau qu’il porte à un acheteur intéressé par un modèle unique.

Réussir hors des grands centres urbains

L’entrepreneur espère que son succès permettra à d’autres résidents de communautés plus petites de réaliser qu’il n’est pas nécessaire d’habiter dans une grande ville pour réussir en affaires.

Je pensais que c’était quelque chose qui ne marcherait jamais, ou qui ne serait jamais pratique. La plupart des gens de Thunder Bay ne se réveillent pas le matin en disant : “Je veux cette veste cool et chère.”

La vérité c’est qu’au bout du compte, lorsque les gens disent que tu ne peux pas faire fonctionner quelque chose dans une petite ville, c’est une excuse. Avec de la motivation et de la passion, on peut trouver le moyen d’y arriver.

Luca Giorgio, fondateur et propriétaire de Luca Designs

Luca Giorgio indique qu’il compte créer d'autres lignes de vêtements.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nord de l'Ontario

Entrepreneuriat