•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De nouvelles trottinettes pourraient bientôt être déployées à Montréal

Plan rapproché sur les roues d'une trottinette en marche.

Les trottinettes en libre-service Lime devraient prochainement avoir de la concurrence à Montréal.

Photo : Radio-Canada / Charles Contant

Romain Schué

Principale concurrente de Lime, l’entreprise américaine Bird compte déployer elle aussi son réseau de trottinettes électriques dans les rues montréalaises. Aucun dossier n’a cependant été encore formellement déposé à la Ville.

Des discussions ont néanmoins déjà eu lieu entre des représentants de Bird et de la Ville de Montréal au cours des dernières semaines, a appris Radio-Canada.

La demande officielle de permis d’exploitation sera envoyée « très prochainement », souligne Stewart Lyons, le président de Bird Canada, au cours d’une entrevue téléphonique.

Selon ce dernier, Montréal est une ville faite pour les trottinettes et « un grand succès » sera au rendez-vous. Son objectif? Une arrivée dans la métropole vers la fin du mois d’août ou au début du mois de septembre.

Si l'administration municipale ne compte pas limiter, pour le moment, le nombre de permis qui pourraient être délivrés, cette échéance paraît cependant « moyennement réaliste », en raison des délais de traitement et garanties à obtenir, selon le cabinet de la mairesse Valérie Plante.

Bird vise 250 trottinettes

Alors que Lime a obtenu un permis pour exploiter 430 trottinettes électriques à Montréal, les visées de Bird sont, dans un premier temps, plus modestes. « On va commencer doucement, avec 250 trottinettes », mentionne Stewart Lyons, tout en précisant qu’un entrepôt a déjà été loué pour déposer prochainement ces trottinettes.

Puisque le projet pilote permettant ces véhicules sans ancrage, en libre-service, se conclut le 15 novembre, Bird compte réévaluer ce chiffre pour 2020, en fonction également du nombre d’arrondissements qui autoriseront ces engins.

Actuellement, seuls les arrondissements de Ville-Marie, Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension et Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce accueillent ces trottinettes, tout comme la municipalité de Westmount.

Ces trottinettes, qui ne peuvent pas circuler sur un trottoir, doivent être stationnées dans des zones précises, définies par un logo au sol. C'est un gros challenge, reconnaît Stewart Lyons. Ça pourrait être un problème, mais on va tout faire pour que ça n'en soit pas un.

Bird avait déjà suivi les traces de Lime à Paris, en s’implantant dans la capitale française quelques semaines après l’arrivée de sa concurrente l’été passé. La firme californienne est également présente à Los Angeles, Chicago, Dallas, Détroit, Washington et, depuis peu, à Calgary.

Grand Montréal

Transports