•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les manifestations politiques à Hong Kong divisent des familles au Canada

Une foule de jeunes manifestants, certains portant des masques chirurgicaux manifestent dans les rues de Hong Kong. Derrière la foule, les édifices illuminent le ciel.

Mobilisés à l'origine pour obtenir le rejet d'un projet de loi qui aurait autorisé les extraditions vers la Chine, les manifestants ont considérablement élargi leurs revendications, désormais centrées sur la dénonciation d'un recul des libertés et des ingérences de la Chine.

Photo : Getty Images / Anthony Kwan

Radio-Canada

En 2014, Sora Chan a participé, avec des centaines de milliers de manifestants, au mouvement des parapluies, pour s'opposer à l'utilisation du gaz poivré par la police de Hong Kong. Son soutien aux protestations envenime sa relation avec ses proches, une situation répandue au sein des communautés hongkongaises au Canada.

Aujourd'hui au Canada, où elle habite depuis trois ans, la jeune femme est rivée à son ordinateur, défilant les forums de Hong Kong pour obtenir les dernières mises à jour sur les troubles civils en cours dans la région.

Une jeune femme assise dans son salon.

Sora Chan dit que sa famille est divisée politiquement en ce qui concerne les troubles civils actuels à Hong Kong.

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms

Ces derniers jours, la lutte des manifestants s'est accrue, et la Chine a entamé une démonstration de force, laissant planer la menace d’une intervention musclée.

En regardant Hong Kong en ce moment, c'est plus comme si un animal était presque tué et luttait pour son dernier souffle.

Sora Chan

Plusieurs membres de la famille de Sora Chan, dont sa mère, soutiennent le gouvernement. Les débats politiques mènent donc souvent à des disputes, voire même à un abandon de la communication.

Sora Chan raconte que son grand-père a fait circuler un formulaire déclarant son soutien au gouvernement de Hong Kong et ordonné à tous les membres de la famille de signer, ce qu'elle et certains de ses cousins ​​ont refusé.

Je peux voir qu'ils [les manifestants] sont tout simplement courageux. Je suis fier d'eux, très honnêtement.

Sora Chan

Les gens se sentent impuissants et stressés

Cette situation est vécue par de nombreux Canadiens de Hong Kong, souligne un professeur de travail social à l'Université de la Colombie-Britannique, Miu Chung Yan.

Un homme avec des lunettes et les bras croisés dans un couloir près d'une fenêtre.

Selon Miu Chung Yan, les familles hongkongaises sont généralement divisées sur le plan politique d'une génération à l'autre.

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms

De nombreuses familles de Hong Kong sont maintenant déchirées. Les gens se sentent impuissants et stressés.

Miu Chung Yan, professeur de travail social à l'Université de la Colombie-Britannique

En raison de la violence, dit-il, le conflit familial porte désormais sur la manière dont les gens manifestent et non sur leurs raisons et leurs préoccupations en matière de sécurité.

Sora Chan convient qu'il y a eu trop de violence des deux côtés, mais elle considère que les manifestants réagissent aux événements et ne sont pas ceux qui les provoquent.

Avec les informations de Joel Ballard 

Colombie-Britannique et Yukon

Politique internationale