•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Festival de la Curd célèbre une histoire de succès à Saint-Albert

Chaque année, le Festival de la Curd attire des milliers festivaliers d'ici et d'ailleurs.

Chaque année, le Festival de la Curd attire des milliers festivaliers d'ici et d'ailleurs.

Photo : Courtoisie Festival de la Curd

Radio-Canada

Le 26e Festival de la Curd aura une saveur particulière, alors que la Fromagerie St-Albert souffle cette année ses 125 bougies. L’événement qui se voulait une occasion de rassemblement pour la communauté s’est imposé comme un rendez-vous culturel incontournable de la région.

Propulsé à l’été 1993, le Festival de la Curd était à l’origine une fête communautaire, organisée par la fromagerie, pour remercier sa trentaine d’employés.

Le festival a été fondé pour célébrer le 100e anniversaire de la fromagerie, en dehors de la programmation qu’organise la fromagerie elle-même, précise Michel Olivier Matte, directeur général du Festival de la Curd.

À la suite de l’incendie, qui avait ravagé les locaux en février 2013, la reconstruction a permis à l’usine d’augmenter ses ressources de production et ainsi devenir un moteur économique pour la région. Les touristes ont afflué et le nombre d’employés a plus que quadruplé.

Cette réussite justifie les raisons pour lesquelles les organisateurs du festival souhaitaient marquer le coup pour ce 125e anniversaire.

On a investi beaucoup d'énergie, d'effort et de ressources pour une programmation grandiose cette année.

Michel Olivier Matte, directeur général du Festival de la Curd

Programmation éclectique

D’année en année, l’offre s’est élargie, en commençant par des spectacles d’artistes locaux, des présentations des artisans agricoles ainsi que des activités agricoles et historiques.

Il y a des gens qui viennent au festival et qui habitent en ville, que ce soit à Montréal, Gatineau ou Ottawa. On veut leur faire découvrir ce qu’est la vie en région rurale : on a de la machinerie agricole antique, des activités avec des animaux et des produits locaux, poursuit Michel Olivier Matte.

Si l’humour a marqué le festival pendant plusieurs années, les organisateurs ont eu envie d’essayer autre chose cette saison.

Ainsi, pour sa 26e édition, le festival pourra compter sur la présence de l’illusionniste Messmer, qui offrira une représentation jeudi soir. Il permettra à une trentaine de festivaliers de monter sur scène.

Les deux autres soirs seront consacrés à la musique. La soirée de samedi sera particulière puisqu’elle présentera exclusivement des artistes locaux. Damien Robitaille, le groupe Swing et Mélissa Ouimet se succéderont sur scène.

Le Festival de la Curd se tient à Saint-Albert jusqu'au 18 août

Avec les informations de Marie-Ève DuSablon

Ottawa-Gatineau

Musique