•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des boîtes de préparation pour nourrissons trafiquées dans un Walmart d'Edmonton

Un étalage montrant plusieurs contenants de lait maternisé, de différentes marques.

L'Agence canadienne d'inspection des aliments rappelle aux consommateurs de toujours vérifier le sceau de sécurité pour s'assurer que le lait est intact.

Photo : Getty Images / Christopher Pearce

Radio-Canada

Des boîtes de préparation pour nourrissons, dont le contenu aurait été remplacé par une autre substance, a fait l’objet de plusieurs plaintes après s’être retrouvé sur les tablettes d’un Walmart d’Edmonton.

L’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) invite tous les consommateurs à redoubler de vigilance, sans toutefois préciser la ou les marques de lait maternisé touchées par la substitution.

L'ACIA indique que ce genre d’incident résulte souvent d’un retour effectué par un client plutôt que d’une erreur du fabricant.

L’avis publié par l’agence ne précise pas la substance présente dans les contenants.

Emily Myrehaug, mère de Branden, 5 mois, croit qu'il s’agissait de farine.

J’ai acheté le lait Similac le mois dernier au Walmart de Tamarack Way, dit-elle. J’ai ouvert le contenant et j’ai constaté que la poudre était brunâtre, alors que d’habitude, elle apparaît blanche. J’ai d’abord cru que le produit était périmé.

Dans le doute, elle a décidé de goûter elle-même à la poudre. 

Lorsque j’ai reconnu le goût de la farine, j’ai paniqué, raconte-t-elle.

L’ACIA analyse depuis lundi l’échantillon qu’Emily Myrehaug lui a fait parvenir.

Il faut toujours vérifier, il faut toujours en avoir le coeur net, conseille-t-elle aux autres parents. J’imagine très bien une mère épuisée à 3 heures qui ne fait pas attention et qui fait boire une substance inconnue à son enfant.

Dans un communiqué transmis à Radio-Canada, Walmart assure avoir retiré le produit des tablettes de sa succursale de Tamarack Way.

On prend cette histoire au sérieux, lit-on. La sécurité de nos aliments est notre priorité.

L’entreprise Abbott, qui fabrique le lait Similac, a elle aussi lancé une enquête.

Par précaution, tous nos produits sont scellés de façon hermétique, précise le fabricant. Nous encourageons les consommateurs à toujours acheter nos produits chez des détaillants autorisés.

Alberta

Consommation