•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un aéronef atterrit d'urgence sur l'autoroute 20

Un avion atterrit d'urgence sur l'autoroute 20.

Un avion atterrit d'urgence sur l'autoroute 20.

Photo :  Claudia Bergeron

Radio-Canada

L'autoroute 20 est rouverte après qu'un avion de type Cessna eut atterri d'urgence, jeudi avant-midi, près de Saint-Jean-Port-Joli.

Le pilote et le passager n'ont pas été blessés.

Les services d'urgence ont été avisés vers 10 h 45 qu'un avion devait atterrir sur l'autoroute 20 en direction ouest.

L'aéronef a subi une panne mécanique donc le pilote a réussi son atterrissage d’urgence dans le secteur de l’autoroute, a précisé Louis-Philippe Bibeau, porte-parole de la Sûreté du Québec.

Plusieurs témoins qui ont assisté à la scène ont été surpris de voir l'avion de type Cessna 150 se poser sur l'autoroute, à quelques mètres de leur véhicule.

L'avion s'est posé juste devant nous, on l'a vu arriver. Il a descendu tranquillement et il s'est posé sur l'autoroute 20 et c'est devenu une attraction pour les enfants, a raconté Jocelyne Bérubé, de Lévis.

La circulation a donc été interrompue entre L'Islet et Saint-Jean-Port-Joli le temps de déplacer l’aéronef.

Deuxième incident

L'aéronef en question appartient au collège Select Aviation, situé à Drummondville. Deux élèves pilotes effectuaient un vol entre l'aéroport de Rivière-du-Loup et Drummondville.

L'un des copilotes, Louis Ortiz, a affirmé avoir suivi toutes les procédures prévues avant d'entamer sa manœuvre.

Avec mon copilote, nous avons décidé d'y aller. Nous avions l'autoroute sous les yeux et nous n'avions pas d'autres endroits où aller, c'était des territoires agricoles [...] Nous sommes chanceux d'être là, a-t-il relaté.

Il a précisé qu'ils ont décidé d'atterrir d'urgence en raison de problèmes avec le moteur.

L'avion de type Cessna a été remorqué dans un champ.

Des problèmes avec le moteur de l'avion a forcé un atterrissage d'urgence de l'appareil.

Photo : Radio-Canada / Pascal Poinlane

Le propriétaire du collège Select Aviation, Patrick Richardson, s'est rendu jeudi après-midi dans le secteur pour récupérer les élèves. Pour lui, ils ont pris la bonne décision en se posant sur l'autoroute.

Le même appareil a aussi dû atterrir d'urgence le 18 juillet dernier sur la route 138, entre Les Escoumins et Forestville.

La dernière fois, l'appareil avait subi un problème de givrage-carburateur, un problème fréquent, selon M. Richardson.

Québec

Justice et faits divers