•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’alimentation sans glucides gagne du terrain

Plusieurs aliments, tels que du poisson et de la viande rouge, sont disposés sur une table en bois.

La diète cétogène est un régime alimentaire restrictif qui coupe dans les glucides.

Photo : getty images/istockphoto / photka

Radio-Canada

La diète cétogène, aussi appelée régime keto, est devenue tellement populaire que certains restaurants commencent à répondre à la demande en concoctant des mets sans glucides.

Dans cette forme d’alimentation, on recommande en effet une très faible consommation de glucides, en éliminant le pain, les pâtes et les pommes de terre, tout en favorisant les lipides. Convaincus des bienfaits de cette diète, les gens en font un choix alimentaire, comme d’autres deviennent végétariens ou véganes.

Le régime cétogène gagne en popularité un peu partout au Québec et la Mauricie ne fait pas exception. Pour aider les adeptes à ne pas déroger à leurs habitudes, une page Facebook a été créée pour afficher une carte des restaurants qui comptent des plats cétogènes à leur menu.

Dans les autres restaurants, les adeptes développent leurs propres habitudes. C’est ainsi qu’un hamburger cétogène peut se savourer avec des tranches de salade en remplacement du pain.

Luc Lemire a éliminé les glucides et y trouve des bénéfices pour sa santé.

J'étais diabétique, très près de l'injection, donc je me suis pris en main à ce moment-là et j’ai adopté cette alimentation. J'ai fait des recherches et j'ai commencé ça tranquillement, dit-il.On mange très bien, c'est très goûteux, avec beaucoup de sauce, ça me plaît énormément.

Rien comme l’équilibre

La nutritionniste Chantal Poirier recommande pour sa part d’éliminer certains sucres, sans abolir tous les glucides.

Faut penser que les produits à base de céréales, qui sont mis au banc des accusés, apportent quand même un certain nombre de vitamines qu’on ne retrouve pas ailleurs, dit-elle. Il y a moyen de manger santé, en mangeant effectivement moins de sucre.

Ce qu’on souhaite que les gens diminuent, ce sont vraiment les sucres qui goûtent sucré. Ce sont les plus nocifs… Les boissons, les breuvages, les desserts, déjà en enlevant ça et en faisant plus de place aux légumes, on vient d’améliorer notre alimentation d’un bon pourcentage.

Chantal Poirier, nutritionniste

Elle ajoute que le comportement alimentaire est tout aussi important que les aliments.

Selon les informations recueillies par Anne-Andrée Daneau

Mauricie et Centre du Québec

Nutrition