•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les listes d’attente en CHSLD s’allongent en Estrie

Le nouveau CHSLD d'East Angus, en Estrie, a été financé au coût de 23 M$.

Le nouveau CHSLD d'East Angus, en Estrie, a été financé au coût de 23 M$.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

À la fin de l'année 2018-2019, il y avait 188 demandes en attente pour une place en CHSLD comparativement à 140 pour l'année précédente sur le territoire du CIUSSS de l'Estrie-CHUS.

Cette hausse de 34% s'explique en partie par le vieillissement de la population et la migration des personnes âgées des milieux ruraux vers les villes.

Nous avons tout près de 2000 places sur l'ensemble du territoire. C'est assez volumineux. Nous aurons la possibilité dans les deux prochaines années d'ajouter des places, précise Maryse Trudeau, directrice-adjointe à la Direction soutien à l'autonomie des personnes âgées au CIUSSS de l'Estrie-CHUS.

D'ici les deux prochaines années, 31 places supplémentaires sont attendues à Magog et 70 places de plus dans la région de la Haute-Yamaska.

Mme Trudeau concède que ces nouvelles places ne seront pas suffisantes pour répondre au besoin. Elle souligne que l'une des solutions pour diminuer l'impact de cette attente repose sur les équipes qui travaillent à domicile.

Avec le rehaussement des services que nous avons eu la chance d'avoir, on peut se permettre de maintenir la personne à domicile un peu plus longtemps dans de meilleures conditions, mais si en cours de route la personne a de nouvelles problématiques, nous devons réévaluer et réajuster la priorisation de l'accès à l'hébergement, explique-t-elle.

Estrie

Hôpitaux