•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Broccolini veut construire un nouveau mégaentrepôt dans le sud d’Ottawa

Un pancarte en métal sur laquelle est écrit 1966 devant un champs.

Broccolini souhaite construire son entrepôt au 1966, promenade Roger Stevens.

Photo : Radio-Canada / Yasmine Mehdi

Radio-Canada

L’entreprise Broccolini souhaite construire un entrepôt de 65 000 mètres carrés près de North Gower, une petite communauté rurale dans le sud d’Ottawa. Le colossal projet soulève cependant colère et inquiétude dans le secteur.

Ça ruine notre village. Ce n’est pas fait pour être une zone industrielle et je ne vois pas pourquoi la Ville a planifié tout ça, déplore Pat Gillis, propriétaire d’une ferme équestre à quelques centaines de mètres du terrain de Broccolini. 

Ce que redoute particulièrement Mme Gillis, ce sont les impacts d’un tel projet sur la circulation automobile près de chez elle.

Pat Gillis pose pour la caméra devant une grange.

Pat Gillis craint le nombre élevé de camions qui vont circuler sur la promenade Roger Stevens.

Photo : Radio-Canada / Yasmine Mehdi

Ce n’est pas le bon endroit pour ça. C’est une zone agricole tranquille. Notre route majeure, c’est la promenade Roger Stevens qui n’est pas faite pour avoir deux camions qui roulent dessus en même temps, note celle qui habite le secteur depuis 38 ans.

L’entrepôt que veut construire Broccolini pourrait effectivement générer davantage de trafic dans les parages. D’après des documents soumis par la compagnie à la Ville, il y aura environ 1950 voyages de camions en période de pointe matinale, et 2000 voyages en période de pointe l’après-midi. 

Il n’y a pas matière à s’inquiéter, plaide le conseiller municipal du quartier

Malgré les estimations qui figurent dans les documents municipaux, le conseiller municipal du quartier Rideau-Goldbourn, Scott Moffatt, ne croit pas qu’il faille s’inquiéter pour autant.

Ils gèrent de gros camions, des genres de camions de transport doubles. Ces véhicules doivent rester près de l’autoroute autant que possible, alors ils n’iront pas se promener sur les chemins de campagne.

Scott Moffatt, conseiller municipal du quartier Rideau-Goldbourn
Scott Moffatt pose pour la caméra à l'extérieur pendant l'été.

Le conseiller du quartier Rideau-Goulbourn d'Ottawa, Scott Moffatt (archives).

Photo : Radio-Canada / Matthew Kupfer

Certains peuvent croire qu’il aura plus de camions qui vont circuler dans le village de North Gower. [...] ce n’est pas très important que l’entrepôt soit près d’un village. Ce qui compte, c’est la proximité avec l’autoroute 416 et comment la propriété y est connectée, explique l’élu. 

Qui plus est, l’entreprise souhaite modifier la promenade Roger Stevens en y ajoutant ajout trois intersections avec feux de circulation et en élargissant les voies de la rampe d’accès depuis la 416. 

Le projet en chiffres

  • Superficie de l’entrepôt : 65 000 mètres carrés
  • Nombre d’emplois créés : entre 1100 et 1700, selon les besoins saisonniers
  • Nombre de places de stationnement : 1800
  • Nombre de quais de déchargement pour les camions : 63

Broccolini était également responsable de l’entrepôt d’Amazon construit près du chemin Boundary. L’immeuble, situé près du chemin Boundary, a une superficie de 92 000 mètres carrés et compte 99 quais de déchargement pour les camions.

Manque de communication

Un irritant supplémentaire pour Mme Gillis est ce qu’elle perçoit comme étant un manque de communication de la part de la Ville par rapport au projet. Elle affirme ne pas avoir reçu de communications de la part de l’administration municipale.

On ne penserait pas que la Ville ferait ce genre de projets sans aviser les gens, et je ne veux pas dire les 10 personnes affectées qui auront ça dans leur cour. North Gower, c’est un village et ça va affecter toute la localité, plaide-t-elle. 

Un panneau de la Ville d'Ottawa indiquant des détails relatifs à un projet de construction près d'un champ.

Cette affiche indique aux résidents du secteur de North Gower certains détails sur l'entrepôt que veut construire Broccolini.

Photo : Radio-Canada / Yasmine Mehdi

Le conseiller Moffatt soutient quant à lui que tout s’est fait dans les règles de l’art pour communiquer avec les résidents.Les résidents ont été avertis de différentes manières, et l’une d’elles, c’est une lettre envoyée aux personnes qui habitent dans un rayon de 120 mètres du site concerné. C’est une pratique standard à la Ville, indique-t-il. 

Il reconnaît cependant qu’il est plus difficile qu’auparavant de bien communiquer avec les citoyens, notant par exemple que certains entendent d’abord parler d’un projet sur Facebook avant de recevoir une communication officielle de la Ville. 

Une rencontre publique pour que les résidents puissent poser leurs questions au promoteur devrait avoir lieu en septembre. Pour sa part, Broccolini espère que l’immeuble soit occupé à compter de 2021. 

Avec les informations de CBC

Ottawa-Gatineau

Politique municipale