•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un début de camp d'entraînement excitant pour Roy et les Remparts

Félix Bibeau en t-shirt des Remparts

Le nouveau venu Félix Bibeau sera un rouage important de l'offensive des Remparts, cette saison.

Photo : Radio-Canada / Guillaume Piedboeuf

Guillaume Piedboeuf

Après une première saison où il a remodelé les Remparts à sa main, c’est un Patrick Roy fébrile qui sautera sur la glace du Pavillon de la jeunesse, jeudi matin, pour le début de son deuxième camp d’entraînement depuis qu’il a repris la barre de l’équipe.

Je suis un peu nerveux même si ça fait plusieurs années que je suis là-dedans. On est toujours fébrile à l’idée de voir comment le camp va se passer et quels sont ceux qui vont créer des surprises, a avoué l’entraîneur-chef et directeur général, mercredi après-midi, au moment de l’accueil des joueurs au Pavillon de la jeunesse.

Avec sa troupe siégeant en milieu de peloton au classement de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) en décembre dernier, Patrick Roy a multiplié les échanges dans le but de rendre son équipe plus compétitive dans les années suivantes.

Après avoir sélectionné quatre fois dans les deux premières rondes du dernier repêchage de la LHJMQ, le diable rouge en chef a hâte de voir à l’oeuvre ses jeunes espoirs, les choix de première ronde Nathan Gaucher et Jacob Melanson en tête.

Parmi la cinquantaine de joueurs qui débarquent au camp des Remparts, tout le monde a une chance de gagner un poste, assure-t-il.

On va regarder comment les jeunes qu’on vient de repêcher vont se comporter avec des joueurs de 19 et 20 ans et c’est ce qui va faire qu’on va peut-être avoir des décisions difficiles à prendre. On veut être défié comme organisation par des joueurs qui veulent brouiller les cartes.

Patrick Roy en polo bleu

Patrick Roy est excité à l'aube de son deuxième camp d'entraînement depuis son retour à la barre de l'équipe.

Photo : Radio-Canada / Guillaume Piedboeuf

Bibeau débarque, mais pour combien de temps?

Meilleur marqueur de l’équipe la saison dernière, Philipp Kurashev poursuit maintenant sa carrière chez les professionnels. Patrick Roy s’est toutefois trouvé un remplaçant de luxe pour le rôle de premier centre alors que Félix Bibeau débarque à Québec après trois saisons à Rouyn-Noranda. L’arrivée de ce dernier complète la transaction qui avait envoyé Louis-Filip Côté aux Huskies l’hiver dernier.

Pièce-maîtresse de la conquête de la Coupe Memorial des Huskies le printemps dernier, avec une récolte de 29 points en 20 matchs de séries éliminatoires, Bibeau accueille à bras ouverts le rôle de vétéran auquel il est destiné chez les Remparts.

En tant que vétéran de 20 ans, je veux amener mon bagage acquis chez les Huskies avec moi. C’est long une saison et des fois, tu apprends de petites choses en gagnant. Je suis quelqu’un de souriant qui aime être à l’aréna et je veux amener du leadership et une éthique de travail.

L’attaquant originaire de Mercier, en Montérégie, pourrait bien être considéré pour le titre de capitaine laissé vacant, mais il faudra d’abord avoir l’assurance qu’il demeurera avec les Remparts. Ignoré à ses deux premières années d’admissibilité au repêchage de la LNH, Bibeau a finalement entendu son nom prononcé par les Islanders de New York en 6e ronde de l’encan de juin dernier.

À 20 ans, il peut se tailler une place dans la Ligue américaine de hockey dès cette saison.

On lui souhaite de faire le saut chez les professionnels. Quand on amène des joueurs dans la LHJMQ, c’est pour les voir réussir, a assuré Patrick Roy, bon joueur.

Québec

Hockey