•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'usage du Xanax comme drogue chez les jeunes peut être dévastateur, selon des experts

Une femme repose inconsciente sur le sol, un contenant de pilules à ses côtés.

De plus en plus d'adolescents consomment illégalement du Xanax.

Photo : getty images/istockphoto / Juanmonino

Radio-Canada

La mort par surdose d'un adolescent de 14 ans potentiellement liée à l'usage de Xanax à Langley la semaine dernière lève le voile sur l'usage de cette substance populaire chez les jeunes.

Ce puissant dépresseur est utilisé pour contrôler l’anxiété et soulager l’insomnie, mais peut avoir des effets imprévisibles et présente un potentiel de dépendance élevé.

Le docteur Brian Conway, qui dirige le Centre des maladies infectieuses de Vancouver, croit que ce médicament peut avoir des effets dévastateurs pour quelqu’un qui n’a pas une grande tolérance à la drogue.

Comme le raconte Benoît Ferradini, le Xanax est bien implanté dans la culture populaire.

Bien que la possession de cette substance sans ordonnance soit illégale au Canada, sa popularité chez les jeunes rend plus difficile le contrôle de son utilisation.

Si l'usage du Xanax en Colombie-Britannique n'a pas encore été remarqué, la régie de la santé de la vallée du Fraser a tout de même cru bon avertir les jeunes de la circulation de faux comprimés.

Dans l'est du pays, certains experts jugent que la crise du Xanax pourrait être aussi importante que celle du Fentanyl.

D’après un reportage de Benoit Ferrandini

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Santé publique