•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La famille Oland offre une récompense pour résoudre le meurtre de Richard Oland

La famille de Dennis Oland réagit à l'annonce de la police, qui a suspendu l'enquête.

Dennis Oland quitte le tribunal après son acquittement, le 19 juillet 2019 à Saint-Jean.

Dennis Oland quitte le tribunal après son acquittement, le 19 juillet 2019 à Saint-Jean.

Photo : La Presse canadienne / Andrew Vaughan

Radio-Canada

La famille Oland renouvelle son offre de récompense pour tout renseignement permettant de résoudre le meurtre de Richard Oland, survenu à Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick, le 7 juillet 2011.

Le multimillionnaire âgé de 69 ans avait été retrouvé baignant dans son sang à son bureau de la rue Canterbury. Son fils Dennis Oland, accusé du meurtre de son père, a été acquitté le 19 juillet dernier. 

La famille Oland a publié une déclaration mercredi en réponse à Bruce Connell, le chef de la Force policière de Saint-Jean, qui indiquait que l’enquête sur le meurtre de Richard Oland était suspendue et n’allait pas reprendre à moins que de nouveaux éléments surgissent.

Nous croyons que notre mari et père mérite mieux, peut-on lire dans la déclaration de la famille du défunt, relayée par leur avocat, William Teed.

Aucun montant n’est spécifié, mais la famille de Dennis Oland se dit prête à offrir une récompense pour de nouveaux éléments qui inciteraient les enquêteurs à reprendre le travail.

La victime, Richard Oland

La victime, Richard Oland

Photo : Voile Canada

La famille qualifie de réponse très décevante la décision de la Force policière de Saint-Jean.

Les proches de Richard Oland écrivent que le regard neuf de nouveaux enquêteurs et qu’un nouvel examen des éléments de preuve aurait dû être la prochaine étape évidente.

Dennis Oland avait été reconnu coupable du meurtre de son père en 2015, mais le verdict du jury avait été annulé l’année suivante et un nouveau procès avait été ordonné.

Au second procès, l’avocat de la défense Alan Gold avait accusé les enquêteurs d’avoir ciblé Dennis Oland dès le départ, sans considérer d’autres suspects, et ce, même si la famille de Richard Oland avait promis une récompense deux mois après le meurtre.

Le Service des poursuites publiques du Nouveau-Brunswick a annoncé qu’il n’interjettera pas appel du verdict d’acquittement de Dennis Oland, mettant fin à une longue et coûteuse saga judiciaire.

Avec les informations de La Presse canadienne

Nouveau-Brunswick

Homicide